HP Australie a livré des clés USB infectées par deux virus

Des clés qui ouvrent un peu trop bien les portes 48

La filiale australienne de Hewlett-Packard aurait, début avril, commis une erreur pour le moins importante. Certaines clés USB livrées avec ses serveurs ProLiant seraient infectées par les virus W32.Fakerecy et W32/SillyFDC. Le nombre de clés USB infectées et distribuées est encore inconnu mais, malgré la faible dangerosité de ces virus, prudence est cependant mère de sûreté.

bot malware securite virusTouchant des clés USB de 256 Mo et d'1 Go, l'origine de ces virus est pour l'instant encore à déterminer, mais il semble que ces virus aient pour source l'usine de fabrication des clés USB en question. Un défaut de sécurité pour le moins alarmant.

Les virus W32.Fakerecy et W32/SillyFDC, comme précisé ci-dessus, n'ont pas une grande dangerosité, pour la simple et bonne raison qu'un potentiel pirate aura bien du mal à les exploiter afin de s'introduire dans les ordinateurs infectés, tant les virus ne sont pas assez évolués.
 

Après les cadres photo numériques et les disques durs externes infectés, nous voici donc devant un nouveau cas de clés USB "virusées". Une situation qui n'est malheureusement pas nouvelle, et qui a bien des chances de se répéter à l'avenir, les clefs USB attirant particulièrement les malwares de toutes sortes.

Par Nil Sanyas Publiée le 15/04/2008 à 17:40 - Source : The Register
Publicité