Dell confirme ses suppressions d'emplois massives (MÀJ)

Il n'y a pas de grosses économies 61

dell xps1530MÀJ : le président Michael Dell a annoncé hier lors d'une réunion au Texas que les suppressions d'emplois seraient en fin de compte supérieures aux 8800 licenciements auparavant prévus. Pour être plus précis, Michael Dell a déclaré vouloir aller au-delà de son objectif initial, sans pour autant chiffrer les suppressions d'emplois superfétatoires.
 



Dell est depuis quelques années en pleine mutation. Outre la remise en cause de son modèle économique (vente directe par internet et téléphone, et zéro stock), Dell prévoit depuis l'année dernière de licencier massivement. Le groupe a confirmé hier cette vague de licenciement, soit 8800 personnes, près de 10 % de ses effectifs.

Dégraisser le mammouth

dell xps onePour être plus précis, Dell devra dans les prochaines années supprimer 5600 emplois. En effet, le géant américain précise que 3200 personnes ont d'ores et déjà été congédiées lors de son année fiscale 2008, soit du 2 novembre 2007 au 1er février 2008. Le but est simple, réaliser des économies, améliorer sa rentabilité, et renforcer sa position sur un marché très concurrentiel. Dell affirme d'ailleurs qu'il fermera l'une de ses usines à Austin (Texas), spécialisée dans la fabrication d'ordinateurs de bureau.

Dell vise à terme la somme des trois milliards de dollars d'économie par an, soit près de 5 % de son chiffre d'affaires annuel. Subissant la concurrence féroce du numéro un mondial Hewlett-Packard, mais aussi du Taiwanais Acer, du Chinois Lenovo et même désormais du géant asiatiques ASUS, Dell a récemment changé de cap en proposant ses ordinateurs dans de grandes surfaces, que ce soit en Amérique ou en Europe.

À l'avenir, Dell compte se positionner sur cinq marchés jugés prioritaires, à savoir celui de la grande consommation, des grandes entreprises, des PME, des ordinateurs portables et des marchés émergents. Il faut dire qu'en matière d'ordinateurs portables, Dell est non seulement devancé par HP, mais aussi par le phénomène Acer. Et ce n'est pas l'arrivée d'ASUS qui devrait rassurer Dell dans ce secteur.

Publiée le 04/04/2008 à 09:50 - Source : Dell
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité