Windows Home Server : la corruption des données a sa cause

Et son correctif à retardement 127
windows home serverLorsque Microsoft a lancé Windows Home Server, la nouvelle s’est déplacée silencieusement dans le marché. Dédié aux serveurs « familiaux », le système ne répond pas en effet à une demande précise telle qu’on peut le voir habituellement, mais pourrait bien créer son propre public en concentrant la vie numérique d’une famille entière.

Quelques mois après son lancement, un problème ennuyeux est apparu dans l’une des fonctionnalités majeures du système. Windows Home Server permet en effet d’agréger plusieurs disques durs et de faire apparaître le total comme une entité unique, en supprimant au passage l’obligation de nommer les disques avec des lettres. La technologie Drive Extender se charge de gérer et d’orienter les accès disques par la suite.

Cette technologie utilise un pilote particulier qui cause en fait problème. Dans certains cas, des corruptions de données ont en effet été rapportées, et Microsoft avait annoncé travailler sur le problème. Maintenant que la cause a été trouvée, l’éditeur annonce qu’une mise à jour sera disponible en juin pour corriger ce souci gênant.

Bien qu’il faille encore attendre trois mois pour être débarrassé du problème, Microsoft teste actuellement une version bêta du correctif. Ce dernier modifie le fonctionnement du système à un niveau assez bas, ce qui explique le temps nécessaire.

Par Vincent Hermann Publiée le 11/03/2008 à 12:20 - Source : We Got Served
Publicité