Copie industrielle illégale : descente de police en plein CeBIT

Le show à l'allemande 74
La police allemande a fait une descente sur plusieurs stands du CeBIT, célèbre salon  des nouvelles technologies qui se déroule en ce moment à Hanovre. Les autorités ont saisi plusieurs produits et documents suspectés de violer certains brevets industriels.

CeBIT 2007 finLes saisies concernent plusieurs dizaines de boîtes de téléphones mobiles, périphériques de navigation, lecteurs MP3, afficheurs photo LCD et télévisions LCD. 51 stands ont été perquisitionnés en plein CeBIT, une opération surprise qui a certainement épicé l'expérience des visiteurs.

Les marques saisies viennent principalement d'Asie : 24 viennent de Chine, trois de Hong Kong, 12 de Taïwan, un Coréen, mais aussi 9 Allemands, un Polonais et un Hollandais. La police a aussi réquisitionné des documents et des publicités de produits fortement soupçonnés de violer des brevets industriels, en copiant le design d'un engin d'une autre marque.

Les autorités expliquent que cette opération est basée sur « le nombre croissant de plaintes de la part de propriétaires de brevet lors du déroulement du CeBIT ». Des plaintes qui concernent toutes des périphériques portables de lecture audio ou vidéo, des lecteurs DVD, ainsi que des CD et DVD vierges.
Publiée le 07/03/2008 à 11:36
Publicité