L'Europe compte un million d'abonnés à la fibre optique

Hey papy, tu te réveilles quand ? 88

La fibre optique, à l'instar de l'ADSL il y a une dizaine d'années, ne se déploie pas à la même vitesse à travers le monde. Cela ne surprendra personne, le Japon domine largement les débats, avec 13 millions d'abonnés, contre plus de 2 millions outre-Atlantique, et 1 million sur le Vieux Continent (dont 43 000 en France).

La France, plus 5 ans de retard sur le Japon

Japon Roppongi Hills Tokyo tour Le pays du soleil levant a donc une avance assez importante sur le reste du monde. Il faut dire que la mise en place de la fibre optique date de 2002, avec environ 50 000 abonnés fibrés à cette époque. De quoi être confiant pour l'Hexagone d'ici 2012 ?

L'avance du Japon est telle que le marché de l'ADSL a atteint sa maturité en 2005, année où pour la première fois, le nombre de nouveaux abonnés à la fibre optique a surpassé les nouveaux abonnés à l'ADSL : 420 000 abonnés FTTH contre 350 000 pour l'ADSL.

D'ici le printemps prochain, le Japon devrait totaliser près de 13 millions d'internautes à très haut débit (contre 11 millions fin 2007), soit un résultat équivalent aux abonnés ADSL. Dans les années à venir, les abonnés ADSL devraient régresser au point d'atteindre le nombre de 7,5 millions en 2013, contre 30 millions d'abonnés FTTH. Avec 4 millions de nouveaux abonnés fibrés par an, le Japon devrait garder son avance encore longtemps. 

L'Europe, façon diesel ?

Fibre Optique Verizon Les États-Unis, avec 2,14 millions d'internautes FTTH en octobre 2007, comptent bien ne pas répéter les mêmes erreurs que lors du déploiement difficile de l'ADSL. Le pays de l'oncle Sam a pourtant démarré sa mise en place de la fibre à peu près dans les mêmes temps que le Japon. Pourtant, les États-Unis ne totalisaient que 1,01 million d'abonnés en septembre 2006, et un million supplémentaire un an plus tard.

À l'heure actuelle, le pays peut potentiellement connecter 9,55 millions de foyers à la fibre optique, contre 6,1 millions un an auparavant. Des nombres à comparer avec l'Europe, qui pour sa part comptait il y a un peu moins d'un an 4,9 millions de foyers éligibles, pour un peu plus d'1 million d’abonnés (en savoir plus). Des chiffres qui auraient peu varié en un an selon l'Idate.

Alors qu'il existe de nombreuses disparités dans le monde, le vieux continent offre lui aussi de nombreuses différences. La Suède, avec 650 000 abonnés FTTH, soit 27 % des internautes haut débit du pays d'Ikea, tire son épingle du jeu. D'autres pays nordiques, comme la Norvège et le Danemark ne sont pas en reste. Enfin, les Pays-Bas et l'Italie se hissent eux-aussi dans le peloton de tête des pays européens.

L'Hexagone avance lentement mais sûrement

fibre optique gpon france telecom orange La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni accusent donc un retard par rapport au reste du monde, mais aussi aux autres pays du continent. Un constat inquiétant, même si une étude récente de l'Idate prévoit une montée en puissance des grands pays d'ici à 2015. La fibre optique devrait ainsi commencer à remplacer l'ADSL entre 2010 et 2012, au point d'atteindre 21,5 millions d'abonnés en 2015, contre tout de même 90 millions d'abonnés ADSL. Ce ne sont bien évidemment que des prévisions.

La France d'ici 2012 devrait ainsi représenter une part non négligeable des abonnés FTTH, avec 4,5 millions de fibrés. Un résultat dû aux investissement d'Orange, Free et Neuf Cegetel, et au réseau important de Numéricable.

Publiée le 27/02/2008 à 17:16
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité