Applications web : Adobe AIR disponible en version finale (MAJ)

Aussi léger ? 54
adobe aie media playerMAJ : L'environnement de développement intégré Flex est désormais disponible en version 3.0. L'édition standard est maintenant au tarif de 249 dollars, contre 399 précédemment, et 99 dollars en mise à jour. L'édition professionnelle est proposée à 699 dollars, et est disponible en version de démonstration pour Windows et Mac OS X pendant 60 jours.



La plateforme AIR contient bien des espoirs d’Adobe en terme de développement web. Il s’agit d’une plateforme (Adobe Integrated Runtime) qui permet, dans les grandes lignes, de faire fonctionner une application web pratiquement de la même manière qu’un logiciel standard. On peut ainsi voir une icône sur le bureau, accéder à ses fichiers sur le disque dur et faire fonctionner l’application en mode hors-ligne, sans même besoin d’un navigateur.

AIR est désormais disponible en version 1.0 finale pour Windows et Mac OS X. Une fois installé, AIR permettra le fonctionnement de ces fameuses applications, et Adobe compte d’ailleurs bien développer des versions Express de Photoshop et Premiere qui se baseront sur cet environnement. Si Microsoft prépare dans son coin son offensive avec le concurrent Silverlight, Adobe réunit de son côté toutes les chances pour avoir un impact significatif sur le développement web.

Il faut bien dire qu’AIR se sert beaucoup de la technologie Flash que l’on retrouve actuellement presque partout. Aujourd’hui doit paraître d’ailleurs la version 3.0 de l’environnement de développement intégré Flex, que l’éditeur a rendu open source récemment. Une autre manière de séduire les développeurs et d’attirer de nouveaux venus dans l’utilisation de Flash et des technologies attenantes.

adobe apolloLe grand objectif d’AIR est de gommer le fossé qui peut exister entre la machine locale et le web, en jetant un pont où peuvent fonctionner des applications à mi-chemin entre les deux univers. Si Windows et Mac OS X sont visés dans un premier temps, une version Linux est bel et bien prévue dans l’année. Après Linux, ce sera au tour des périphériques mobiles, notamment les téléphones, d’accueillir une version spéciale de cet environnement.

AIR a la possibilité de se positionner comme une gigantesque couche logicielle dans laquelle n’importe qui peut créer un service. Chaque enseigne peut par exemple créer un ensemble de ressources pour Flex qui permettront aux développeurs de créer une application orientée vers certains produits. C’est ce que va faire le site Salesforces.com en fournissant un kit utilisable dans Flex pour créer des applications lui ayant trait, avec la mobilité en ligne de mire.
 
Par Vincent Hermann Publiée le 26/02/2008 à 08:15 - Source : Adobe
Publicité