S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mort d'un réseau auteur de 90 % des contrefaçons Microsoft

Allez en prison, ne passez pas par la case départ

Microsoft a annoncé fièrement il y a quelques jours que les dirigeants d'un immense réseau de contrefaçons venaient d'être condamnés de 18 mois à quatre ans de prison (pour le principal instigateur), mettant fin à des poursuites réalisées au niveau international depuis maintenant six années.

windows pirate piraté contrefaçon copiesCe réseau de contrefaçons, dirigé par Huang Jer-sheng, propriétaire de la société de distribution Maximus Technology Inc, était pour le moins important, puisque selon Microsoft, il serait responsable entre 1997 et 2003 « de la production et la distribution de plus de 90 % des contrefaçons des logiciels Microsoft saisies ou achetés ».

Le réseau de contrefaçons de Huang Jer-sheng couvrait au moins 22 pays du globe, à savoir la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne, les États-Unis, le Canada, l'Irlande, la Chine, l'Australie, l'Autriche, la Pologne, Singapour, la Suisse, la Croatie, Taiwan, les Philippines, la Malaisie, le Paraguay, Trinité-et-Tobago, l'Éthiopie et le Qatar. 600 villes de part le monde seraient concernées.

D'après Microsoft, au moins 21 de ses logiciels étaient concernés par ces contrefaçons fabriquées dans deux usines taiwanaises, le tout pour une valeur estimée de 900 millions de dollars. Sept langues étaient principalement disponibles : l'Anglais, le Français, l'Allemand, l'Italien, le Polonais, le Portuguais et le Chinois simplifié.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 08/02/2008 à 14:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;