Net : la Chine réfléchit à suspendre sa censure pendant les JO

Un p'tit coup d'rouge ? 141
teuf titia chine hong kong poseyidonUn porte-parole du comité d'organisation chinois des Jeux Olympiques expliquait mardi que son pays réfléchissait actuellement à la désactivation temporaire du grand pare-feu chinois, qui censure le Net national depuis ses débuts.

Cette désactivation durerait le temps des jeux Olympiques, pour laisser les visiteurs accéder à la totalité du Net sans problème, tandis que plusieurs sites occidentaux connus sont actuellement censurés, comme celui de la BBC, ou de Reporters Sans Frontières.

« Nous étudions ceci à partir des suggestions de certains journalistes et de l'étude des expériences des autres pays, donc durant les Jeux Olympiques, il pourrait y avoir quelques changements. Voilà un moyen pour les Jeux Olympiques de faire progresser la Chine » explique Wang Hui, responsable des relations-presses du comité d'organisation chinois des JO.

Parlant des sites bloqués comme celui de la BBC, le porte-parole ajoute : « Je pense que vous serez en mesure d'y accéder, mais je ne peux vous le promettre pour l'instant. Les responsables du gouvernement travaillent encore sur la question. »

C'est que la Chine attend quelque 20 000 journalistes sur son territoire pendant les Jeux Olympiques. Il serait alors peu reluisant pour le pays que ces milliers de journalistes découvrent en détail une censure rondement mise au point par le gouvernement chinois. Bref, autant censurer la censure, le temps des JO !
Publiée le 06/02/2008 à 16:38
Publicité