iTunes : Apple fixera des tarifs homogènes dans toute l'Europe

Apple tâtera toujours des pences 13

La bisbille entre le service iTunes Store et l'Europe appartient désormais au passé viennent d'annoncer officiellement Apple et la Commission Européenne. En avril 2007, la Commission pointait du doigt le fameux service d'Apple pour atteinte aux règles de la concurrence. En effet, à cette époque, non seulement iTunes proposait des prix différents selon les pays, notamment entre l'Europe continentale et le Royaume-Uni, mais surtout, Apple empêchait les internautes européens d'utiliser les versions étrangères d'iTunes.

itunes « Les consommateurs ne peuvent acheter de la musique que depuis la boutique en ligne de leur lieu de résidence » expliquait ainsi la Commission à l'époque. Un problème pour cette dernière, cette pratique de la part d'Apple, et des majors directement liées à cette affaire, violant l'article 81 du traité instituant la Communauté européenne (en savoir plus). De ce fait, les sociétés concernées risquaient une amende allant jusqu’à 10 % de leur chiffre d'affaires.

Des prix réduits pour les Anglais

Il n'y aura cependant pas de sanction de la part de l'Europe, puisque le géant Apple vient d'annoncer qu'il allait réduire les prix anglo-saxons, afin de faire correspondre en Livres les prix pratiqués en Euros dans les autres pays européens. Le morceau outre-Manche devrait donc coûter une dizaine de pences de moins qu'auparavant, pour le bonheur des Anglais.

Cette réduction des tarifs pourrait par contre prendre plusieurs mois si l'on en croit la Pomme : « Apple étudiera à nouveau ses rapports au Royaume-Uni avec tout label qui ne diminuera pas ses prix de gros au Royaume-Uni à l'échelle européenne dans les six mois. » En somme, il est déconseillé aux labels de ne pas revoir leurs émoluments du côté de Londres.

Chacun reste dans son pays

itunes La Commission Européenne pour sa part explique que le problème de choix pour les internautes européens, confinés au pays d'où est tiré leur carte de paiement, n'en est plus un, du moins à ses yeux. « La Commission n'a pas l'intention de prendre de nouvelles mesures dans cette affaire » s'explique t-elle.

La Commission précise tout de même qu'elle « est très favorable à des solutions qui permettent aux consommateurs d'acheter sans restriction sur le magasin en ligne iTunes, mais elle est consciente que certaines compagnies de disques, les éditeurs et les sociétés de gestion collective appliquent toujours les mêmes pratiques en matière de licences », rendant ainsi plus complexe l'accès à iTunes pour un consommateur européen dans toute l'Union Européenne.

Par Nil Sanyas Publiée le 09/01/2008 à 12:06 - Source : Apple et la Commission
Publicité