S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Alice est à vendre avec ses 882 000 abonnés

Qui n'en veut ?

Alice« Il n'y a actuellement aucun processus de vente en cours, ni de décision de vendre. La seule chose que nous avons indiquée est que nous n'excluons aucune option au regard de ce que sera notre stratégie internationale dans le futur ». Voilà ce qu’exposait Riccardo Ruggiero, administrateur délégué de Telecom Italia en novembre dernier. Deux mois plus tard, alors que le FAI perd de l’argent, l’option est finalement prise : Alice est à vendre.

L’information a été publiée ce matin par le Figaro qui indique que Telecom Italia, maison mère d’Alice, a donné son feu vert. C’est une filiale du Crédit Agricole qui se chargera de proposer la blonde au plus offrant. Selon les premières estimations faites à partir des ventes précédentes sur le marché du haut débit, le FAI pourrait valoir entre 600 et 650 millions d’euros, fort de ses 882 000 clients et d'autres particularismes comme un accord avec EMI pour la diffusion du catalogue audio de la major.

Reste à savoir qui se lancera sur ce marché. Neuf s’est toujours dit intéressé par l’opération. Certes très occupé par son propre rachat par SFR, le FAI a déjà inscrit à son tableau Club-Internet et AOL. Il poursuivrait sa stratégie de concentration afin de consolider sa place de n°2 de l’internet français et surtout creuser l’écart avec Free. Free pourrait peut-être jouer les trouble-fêtes dans cette opération, mais « contrôlé à 70 % par son fondateur Xavier Niel, Iliad ne s'est jamais lancé dans des achats onéreux » croient savoir nos confrères. Le FAI est surtout occupé par d’autres projets, comme celui de la fibre optique. Plus de détails sous peu.

Source : Le Figaro
Publiée le 07/01/2008 à 15:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;