S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

RSF : la liberté de la presse toujours en danger sur le web

Les ciseaux s'échinent

RSF liberté presse Reporters sans frontières vient de publier son rapport 2007 sur la liberté de la presse dans le monde. Avec la déferlante du web comme média de choix pour la diffusion des idées et des opinions, Internet figure nécessairement dans le sombre tableau décrit par l’organisation.

En chiffres purs, quelques 37 blogueurs ont été interpellés, 21 agressés et 2676 sites ont été fermés ou suspendus. La majorité d’entre eux étaient des forums de discussion un peu trop ouverts… « Des gouvernements comme la Chine, la Birmanie ou la Syrie tentent de faire du Web un Intranet, un réseau limité aux seuls échanges à l’intérieur du pays, entre les personnes dûment autorisées. »

C’est la Chine qui tient le haut du pavé puisque pendant le seul 17e Congrès du Parti communiste chinois, 2500 sites, blogs et forums ont été interdits en quelques semaines. « La Syrie s’est également illustrée en bloquant plus d’une centaine de sites et de services Internet en fin d’année 2007. Le réseau social Facebook, le service d’e-mail Hotmail ainsi que le logiciel de téléphonie Skype, sont inaccessibles. Tous trois sont accusés par le gouvernement de Damas d’avoir été infiltrés par les services secrets israéliens. »

D’autres pays jouent des ciseaux sur la Toile. RSF cite par exemple le cas des manifestations des moines birmans en octobre dernier. « La junte militaire de Rangoon a tenté de tarir le flot d’informations qui sortaient du pays via Internet, en coupant purement et simplement l’accès à la Toile. Des sites critiques envers le régime, la censure s’est étendue à tous les moyens de communication : caméras, appareils photo, téléphones portables, etc. »

Publiée le 04/01/2008 à 09:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;