S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

AOL saborde Netscape et met le cap sur Firefox

Plouf !

netscape navigatorLe célèbre navigateur connu des plus anciens explorateurs de la toile va baisser le pavillon : AOL, depuis 1998 son propriétaire, a décidé de cesser tout support logiciel à compter du 1er février 2008. Netscape, en sa version 9, était pourtant arrivé à une solution multiplateforme, remplie de fonctionnalités intéressantes comme la correction d’URL à la volée, la prise en charge des extensions de Firefox 2 (Netscape 9 était basé sur ce navigateur) ou d’options bien pratiques pour les réseaux sociaux, l’enregistrement des onglets, etc.

Le cap sur Firefox

C’est encore AOL qui avait décidé de reformer une équipe de développement pour ressusciter Netscape en version 8 dès la fin de l’année 2004. À ses origines, il fut conçu par une équipe issue de NCSA Mosaic sous le nom de Netscape Navigator et connu dans les années 90 un succès considérable sur le web, avant la guerre des navigateurs, menée de front avec Internet Explorer, et son lent déclin.

Les explications d’AOL sont simples : « Compte tenu de l’orientation actuelle d’AOL, et du succès de la Fondation Mozilla dans le développement de produits ovationnés par tous, nous estimons qu’il est grand temps de mettre un terme au développement de navigateurs sous la marque Netscape, et de laisser totalement les commandes à Mozilla et d’encourager les utilisateurs de Netscape à adopter Firefox ».

Concrètement, tous les patchs de sécurité seront proposés pour la version actuelle de Netscape Navigator jusqu’au 1er février. Au delà, il n’y aura plus aucun support produit actif pour la version 9 ou les anciennes versions.

Des réactions mitigées

Dans son blog, Tristan Nitot, de la Fondation Mozilla donne son sentiment – mitigé - sur cet épisode : « D'un coté, Netscape a été très innovant les premières années et a su populariser le Net et le rendre utilisable par une frange plus importante de la population. Mais après 1999, suite au rachat par AOL, l'innovation a cessé et une seule chose bien est sortie de cette période-là : le projet Mozilla, et Firefox en particulier. Tout le reste n'est qu'une succession de tentatives maladroites de tirer un peu de revenu d'une marque moribonde, alors que tous ceux qui avaient participé à l'aventure Netscape étaient partis ou licenciés.

Pour moi qui ai vécu la grande époque de Netscape, cette descente aux enfers me faisait mal au coeur. Pourtant, c'est aussi grâce à Netscape et AOL que Firefox a pu exister (parfois malgré eux). Rien que pour cela, on peut leur rendre hommage. Et le fait qu'au moment de tirer leur révérence, ils recommandent de passer à Firefox, c'est encore faire preuve d'une certaine classe. Adieu, Netscape ! Sois sûr que chez Mozilla, nous sommes conscients de l'importance de Firefox, pour continuer l'innovation sur le Web, et fournir un produit facile à utiliser par tous, personnalisable et sécurisé.
»
Publiée le 31/12/2007 à 08:41

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;