Un PC sur cinq serait infecté par un rootkit

Esprits chagrins 181
rootkitC’est en ce moment la longue série des annonces apocalyptiques en matière de sécurité. Peut-être l’approche des fêtes de fin d’année y est-elle pour quelque chose ? Faites plaisir à vos proches, offrez leur des antivirus. Ou encore : Anti-spyware, la meilleure façon de lui dire « je t’aime ».

C’est la société Prevx qui cette fois publie un rapport sur le compte-rendu d’une analyse de quelques 725 000 machines sur environ deux mois. Durant le moins d’octobre, 291 000 ordinateurs ont été scannés et environ une machine sur six contenait une forme quelconque de malware. Mais une autre évolution a été signalée comme nettement plus forte, celle des rootkits : ils étaient a priori présents sur 15,6 % des machines en octobre, mais sur 22 % d’entre elles en décembre.

Une évolution rapide et certaine qui fait dire aujourd’hui à Prevx que l’âge et la montée en puissance des rootkits ont commencé. Le problème avec ces petites bestioles est qu’elles sont conçues pour ne pas être détectées. Ils disposent de mécanismes leur permettant de se cacher dans le système et de passer inaperçu quand les produits antivirus « classiques » partent à la chasse. Et encore, quand un rootkit est détecté, il ne pourra pas forcément être éradiqué.

La société prévient donc que les entreprises et les particuliers ont une nouvelle menace avec laquelle compter. Mais enfin, ne nous gâchez pas nos fêtes de Noël avec de funestes prévisions !

Par Vincent Hermann Publiée le 14/12/2007 à 17:27 - Source : PC World
Publicité