Apple règle le brevet Burst avec 10 millions de dollars

Devenez riche, déposez un brevet 22

En avril 2006, après plus d'un an de négociations, Burst.com poursuivait - faute d'accord - le géant Apple, pour violation de brevet, impliquant l'iPod, iTunes, iLife, et QuickTime. En cause, un brevet sur le transfert audio-vidéo FTRT (Faster Than Real Time). Le conflit entre Burst.com et Apple est désormais clos, la Pomme acceptant de reverser 10 millions de dollars « en échange d'une licence non-exclusive » précise Burst.com.

Ces 10 millions de dollars n'incluent cependant pas d'autres brevets du spécialiste du streaming, portant notamment sur la technologie DVR, spécialité de la compagnie. Mais Burst.com assure qu'il ne poursuivra pas Apple, si ce dernier viole ses brevets à l'avenir.

Burst FTRT

Il ne s'agit pas du premier conflit entre Burst.com et une grande société. Microsoft a ainsi payé en 2005, après 6 ans de pourparlers, la rondelette somme de 60 millions de dollars, pour les mêmes raisons qu'Apple. Et a priori, si l'on en croit Burst.com, d'autres entreprises pourraient bien suivre Microsoft et Apple et ouvrir leur portefeuille.

Au total, Burst.com n'aura gagné de ce long et coûteux litige que 4,6 millions de dollars. La faute à à des frais de justice importants. Apple n'a pas souhaité communiquer sur le sujet, chose que ne s'est pas gardée de faire la société Burst.com sur son site officiel.

Publiée le 22/11/2007 à 09:53
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité