Windows Server 2008 : les huit éditions et leurs tarifs

Heureusement que les versions 32 et 64 bits sont livrées ensemble 148
En février prochain, Microsoft lancera officiellement Windows Server 2008, la nouvelle version majeure de son système d’exploitation dédié aux serveurs. Traditionnellement, chaque mouture de Windows Server est déclinée en cinq éditions :
  • Web
  • Standard
  • Enterprise
  • Datacenter
  • Itanium
longhorn server En dehors de la version Itanium, chaque édition de Server 2008 sera déclinée en versions 32 et 64 bits, les deux étant présentes dans la boîte. Mais cette fois-ci, ce ne seront pas cinq mais huit éditions qui seront disponibles puisque les trois premières de la liste pourront contenir, ou non, le nouvel hyperviseur de Microsoft, nommé Hyper-V et précédemment connu sous le nom de code Viridian.

Voici donc la liste complète des éditions, accompagnées de leurs tarifs :
  • Édition Standard, avec Hyper-V : 999 dollars (5 licences d’accès client)
  • Édition Standard, sans Hyper-V : 971 dollars (5 licences d’accès client)
  • Édition Enterprise, avec Hyper-V : 3999 dollars (25 licences d’accès client)
  • Édition Enterprise, sans Hyper-V : 3971 dollars (25 licences d’accès client)
  • Édition Datacenter, avec Hyper-V : 2999 dollars par processeur
  • Édition Datacenter, sans Hyper-V : 2971 dollars par processeur
  • Édition Web : 469 dollars
  • Édition Itanium : 2999 dollars par processeur (équivalent Datacenter)
longhorn server La licence Hyper-V ne coûte donc en tout et pour tout que 28 dollars, et l’hyperviseur sera vendu pour ce prix-là de manière séparée. La version livrée avec Windows Server 2008 est une version bêta qui sera donc accessible à des fins de tests. Bien sûr, ceux qui auront fait l’acquisition de la licence recevront la version finale qui est toujours prévue dans les six mois suivant la publication du système d’exploitation.

Parallèlement au lancement prochain de Windows Server 2008, dont la version finale devrait être accessible en décembre pour les abonnés MSDN, Microsoft met en place un programme de validation pour les entreprises. Ce programme concerne les logiciels de virtualisation, pour en tester la fiabilité et la compatibilité sur le nouveau système.
Par Vincent Hermann Publiée le 14/11/2007 à 10:25 - Source : ExtremeTech
Publicité