Google : le SDK de la plateforme Android est disponible

Opération séduction pour le nouveau challenger 36
Comme prévu, le projet Android, lancé par Google et l’Open Handset Alliance, vient de se voir attribuer une première version de son SDK, désormais disponible publiquement au téléchargement. Il s’agit d’une version dite « early look », ce qui signifie qu’elle peut contenir des erreurs et est tout du moins incomplète.

Android, une plateforme logicielle pour téléphones portables, est donc basé sur un noyau Linux 2.6 et l’ensemble de la plateforme est d’ailleurs sous licence Apache version 2. Bien qu’il puisse être téléchargé publiquement, et qu’un émulateur soit fourni pour tester les fonctionnalités de base, le SDK est avant tout destiné aux développeurs qui pourront ainsi créer leurs propres applications et les tester.

android google android google
L'émulateur fourni avec le SDK

Les applications, qu’elles soient intégrées ou non à la plateforme de base, sont toutes considérées sur un pied d’égalité. Elles fonctionnent de manière indépendante dans des machines virtuelles Dalvik optimisées pour la vitesse et la faible consommation des ressources. Deux critères qui ont évidemment de l’importance sur des appareils mobiles.

Google a décidé de motiver les troupes, et elle se sert sans scrupule de ses ressources gigantesques. La firme a donc mis en place un concours qui récompensera d’un ensemble de prix (dix millions de dollars au total) les développeurs qui auront créé les meilleures applications pour la plateforme Android.

 

Concernant Android lui-même, on remarquera facilement une certaine ressemblance avec un téléphone bien connu et drainant l’attention des utilisateurs. Comme sur l’iPhone, on retrouvera un panneau Applications contenant des icônes, avec notamment le navigateur, les contacts et Google Maps.

Ceux qui souhaitent essayer les premières ébauches d’Android pourront télécharger le SDK depuis cette page. Chaque système d’exploitation aura sa version : XP/Vista, Mac OS X (10.4.8 minimum) et Linux (testé sur Ubuntu Dapper Drake pour le moment).

Les développeurs utilisant l’environnement de développement intégré Eclipse auront également pour leur part un plug-in dédié.
Par Vincent Hermann Publiée le 13/11/2007 à 11:07 - Source : Google
Publicité