S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Orange menace ceux qui violent son exclusivité iPhone

Orange amère

Le contrat d’exclusivité d’Orange avait été annoncé le 16 octobre dernier très officiellement par l’opérateur. « Apple et Orange [annoncent] aujourd'hui qu'Orange, premier opérateur mobile en France, sera l'opérateur partenaire exclusif en France du fameux iPhone lorsqu'il fera son entrée sur le marché français le jeudi 29 novembre » exposait-on.

iphone phoneandphone

Quoiqu’affiché, ce rapport privilégié était cependant battu en brèche par diverses sociétés tierces qui proposait l’iPhone soit nu, soit lié à des forfaits d’autres opérateurs. Un comble quand on sait que France Télécom a accepté de reverser 30% de ses recettes à Apple pour cette exclusivité arrachée à la concurrence.

Reste que selon le Nouvel Obs et une dépêche AFP, France Télécom se réserve d’ores et déjà le droit de défendre en justice son pré carré. « On a signé avec Apple un contrat d’opérateur exclusif. On constate que plusieurs distributeurs proposent des iPhone associés à des services concurrents. Ces pratiques vont à l’encontre de l’exclusivité concédée à Orange, on se réserve le droit d’intenter toute procédure de justice afin de garantir notre exclusivité », nous indique un porte-parole de la société.

Clauses toujours...

Le coup de sang d’Orange fait suite alors que plusieurs communiqués de presse et affiches dans Paris font état de ces offres concurrentes. La société a rappelé ce que nous indiquions dans notre actualité sur les clauses contractuelles de ces offres concurrentes (consulter notre tour d’horizon de ces offres). PhoneandPhone par exemple, décline dans la vente de l'iPhone nu « toute responsabilité et ne pourra pas être tenu responsable d’un éventuel désagrément occasionné par les mises à jour, le téléchargement d’applications, les manipulations indélicates... pouvant entraîner le blocage de l’appareil et le rendre inutilisable (…) Nous vous demandons donc de n'effectuer aucune mise à jour ou manipulation de votre iPhone qui pourrait nuire à son utilisation ».

Les autres offres proposées par des concurrents reprennent des limitations de responsabilité similaires ou usent des montages contractuels exotiques (mandat de représentation dans l’achat de l’iPod, etc.).

Apple peut-elle faire le ménage ?

Selon les chiffres fournis par Apple lors des derniers résultats financiers, près d'un iPhone sur six serait débloqué afin d’être utilisé librement avec d'autres opérateurs que ceux liés par exclusivité avec Cupertino. La question qui n’a pas encore été soulevée est celle de l'attitude d'Apple justement. Pourquoi la firme ne fait-elle pas le ménage dans ce marché qu’elle maîtrise ? Quelles sont ses relations avec ces grossistes américains qui les envoient dans la nature, sans respecter ces contrats d’exclusivité ?
Publiée le 25/10/2007 à 15:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;