La plus grande usine de pre-releases pirates au monde fermée

Raid sur un RAID de copies 126
Les polices britanniques et hollandaises ont réalisé leur plus gros coup de filet dans le monde du piratage des oeuvres avant leur arrivée sur le marché grand public (pre-releases ou  pré-sorties). Coordonnées par Interpol, des opérations simultanées à Middlesbrough et Amsterdam ont permis l'arrestation d'un jeune homme de 24 ans, et de fermer la plus grande usine de copies de pre-releases pirates de l'histoire.

pirateLe club pirate visé par la police était un cercle baptisé « OiNK », spécialisé dans le piratage d'album de musique avant même leur sortie sur le marché. Plus de 60 albums ont ainsi été diffusés illégalement par ce groupe cette année, avant leur sortie dans les bacs. Le site de OiNK possédait quelque 180 000 abonnés, qui partageaient la musique du site sur les réseaux BitTorrent.

Le site était administré par un Anglais de 24 ans, sur un serveur d'Amsterdam désormais saisi par la police. Les nombreux membres du site pirate ne semblent pas faire l'objet de plus de recherches de la part des autorités, ils seront certainement rassurés.

La police et l'IFPI en profitent pour alarmer l'opinion sur le problème croissant de la sortie des albums de musique en version pirate avant même leur arrivée officielle chez les revendeurs. Un nouveau front de bataille pour l'unité antipirate de l'IFPI, qui travaille en étroite collaboration avec Interpol et les polices du monde entier sur le sujet.
Publiée le 23/10/2007 à 17:30
Publicité