Finance : Apple explose les compteurs grâce aux Mac et iPod

Prend t'Apple, creuse et trouve le jackpot 61

ipod appleApple, c'est un peu comme Google. Ses trimestres financiers se suivent et se ressemblent. C'est à en devenir lassant. N'est pas AMD qui veut. Comme d'habitude, chantait un certain Claude, la Pomme affiche lors du troisième trimestre 2007 un chiffre d'affaires de 6,22 milliards de dollars, pour 904 millions de bénéfices. Histoire de situer la performance, Apple a tout simplement augmenté ses revenus de 28,5 %, et ses bénéfices de 66,8 %. Une paille.

Qui dit finance au top signifie ventes au top. Ses Mac se sont ainsi vendus comme des petits pains, à hauteur de 2,164 millions d'unités (+34 % en un an), soit, comme d'habitude, un nouveau record. Du côté des iPod, Apple a écoulé pas moins de 10,2 millions de baladeurs numériques. Comme d'habitude. Quant à son téléphone portable au nom tabou, 1,119 million d'appareils ont trouvé preneur durant ce trimestre.

Et comme d'habitude, Steve Jobs s'attend à une fin d'année exceptionnelle. Rappelons que fin 2006, la firme avait écrasé le marché des baladeurs en distribuant sur le marché plus de 21 millions d'appareils. Un résultat impressionnant à l'époque, et qui pourrait bien être surpassé cette année.

Par contre, et c'est un problème récurrent chez Apple, comme d'habitude, ses ventes se concentrent à 60 % aux États-Unis. L'international ne représente toujours que 40 malheureux pour cent. Pour se consoler, Apple propose en pré-commande et en exclusivité sur iTunes pour 99 dollars l'intégralité des oeuvres de Led Zeppelin, petit groupe qui monte concurrent de Tokio Hotel.

Publiée le 23/10/2007 à 17:10 - Source : Apeul
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité