S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mobile : le WiMax classé comme standard de la 3G

Wimax attack

wimaxDepuis le 22 octobre, se tient à Genève, la Conférence mondiale des radiocommunications. Sa mission est double : c’est d’une part examiner à l'utilisation à l'échelle mondiale des fréquences radioélectriques et d’autre part, répondre à la demande mondiale de spectre, stimulée par l'essor du secteur des TIC. Dans ce cadre, l’Union internationale des télécommunications a annoncé la ratification de la technologie Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Access) comme standard de la 3G. Petit nom donné à cette norme : MT-2000 OFDMA TDD WMAN.

Le Wimax rejoint ainsi l’IMT-2000 (International Mobile Telecommunications), et les cinq technologies d'accès radio jusqu’alors en place pour les systèmes cellulaires de la troisième génération (W-CDMA , le CDMA-2000, EDGE, DECT et l’IMT-TD) - voir l’entrée Wikipedia.

Cela permettra ainsi aux opérateurs d’utiliser les fréquences 3G pour déployer le WiMax, facilitant ainsi l’essor de ce mode de transmission. C’est une technologie pratique pour désenclaver les zones blanches, ces points inaccessibles par ADSL, puisque le Wimax profite d’une zone de couverture (sans obstacle) de plusieurs dizaines de kilomètres avec un débit théorique de 70Mbit/s.

En France, Free est le seul à posséder une licence Wimax nationale, mais le FAI n’a pas encore sa licence 3G, un désaccord sur les modalités financières de son attribution étant né. Les cartes sont à ce jour dans les mains du gouvernement, ministre de la Culture exceptée.

On pourra suivre l'évolution de cette technologie sur le portail qui lui est dédié.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 23/10/2007 à 08:59

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;