S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La part du P2P oscillerait entre 37 et 90 % du trafic mondial

Et selon les majors, 300 % non ?

bittorrent Le Peer-to-Peer (P2P), terme souvent galvaudé et malheureux synonyme de piratage pour certains, est avant tout une technologie pratique et utilisée massivement sur le réseau, pour divers usages. Mais l'impact réel du P2P sur la totalité du trafic du réseau reste trouble, tant les chiffres à ce sujet sont imprécis.

Le 19 juin dernier, notre confrère Ratiatum nous apprenait ainsi via une étude de Ellacoya Network que le P2P était en net recul (en pourcentage), passant de 65 % du trafic mondial en 2005 à 37 % en 2007. Une chute profitant au surf sur internet (principalement le streaming) avec 46 % du trafic en 2007, contre à peine 27,5 % deux ans plus tôt.

37 % selon le premier, 90 % selon le second...

Mais ArsTechnica a révélé lundi dernier les premiers résultats d'une étude menée par ipoque, et qui sera présentée officiellement d'ici quelques semaines au MIT. Une étude pour le moins contradictoire avec celle d'Ellacoya Network. En effet, selon ipoque, le P2P représenterait 50 à 90 % du trafic internet selon les pays.

eDonkey ane bourriquotLe protocole BitTorrent écraserait tous ses concurrents, notamment eDonkey, en représentant à lui seul 50 à 75 % du trafic P2P. Le bourriquot eMule, pour sa part, occuperait entre 5 et 50 % des transferts du réseau P2P selon les territoires.

Plus amusant, lors des problèmes de Skype mi-août dernier, qui avaient vu le fameux logiciel de VoIP ne plus fonctionner durant un temps, le trafic aurait reculé de 2 % indique ipoque.

Publiée le 05/09/2007 à 14:33

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;