S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft détaille enfin le contenu du SP1 de Vista

La Chambre des Secrets

vistaMicrosoft a enfin communiqué sur le Service Pack 1 de Vista, et il était plus que temps.

Le but de ce Service Pack 1 est de corriger les erreurs de jeunesse et les principaux problèmes remontés aux oreilles de Microsoft à travers les forums, les testeurs ou même encore grâce à l’outil de rapport d’erreurs.

Commençons par la question la plus importante : quand ce SP1 sera-t-il disponible ? La réponse est claire : premier trimestre 2008. Claire, mais pas réellement aussi précise que l’on aurait souhaité. Détaillons cependant plus en avant le contenu de cette mise à jour très attendue.

vista

Le SP1 va se focaliser sur trois axes : la qualité, l’administration et le support des nouveaux matériels et standards. Le premier point, la qualité, se décompose lui-même en trois chapitres : les performances, la sécurité et la fiabilité.

Voici des détails sur ces trois chapitres :
  • Performances :
    • Amélioration de la vitesse de copie et d’extraction des fichiers
    • Réduction du temps nécessaire à la machine pour s’éveiller d’une Veille ou d’une Hibernation
    • Amélioration des performances des machines connectées à un domaine lorsqu’elles travaillent en dehors de ce domaine
    • Amélioration des performances d’Internet Explorer 7 : réduction de l’utilisation du processeur et accélération du traitement du JavaScript
    • Amélioration de l’autonomie des ordinateurs portables en réduisant l’utilisation du processeur, en demandant un rafraîchissement moins fréquent des fenêtres
    • Correction d’un bug pouvant entraîner un temps d’attente d’une dizaine de secondes lorsque l’utilisateur appuie sur CTRL +ALT + SUPPR
    • Correction d’un problème ralentissant le système lorsqu’un utilisateur parcourt le contenu partagé en réseau d’autres machines
  • Sécurité :
    • Les éditeurs de solutions de sécurité bénéficieront d’un accès plus sécurisé au Centre de sécurité, pour éviter par exemple à des logiciels malveillants de se frayer un chemin vers cette interface
    • Les API qui permettent d’accéder à PatchGuard sous les éditions 64 bits vont être améliorées pour simplifier la vie des éditeurs de solution de sécurité
    • Amélioration de la sécurité des applications et bureaux RemoteApp en permettant aux fichiers utilisant le Remote Desktop Protocol (RDP) d’être signés
    • Un nouveau générateur pseudo-aléatoire de nombres sera ajouté à la liste de ceux présents et utilisera l’Elliptical Curve Cryptography (ECC)
    • Amélioration de la BitLocker Drive Encryption (BDE) afin d’offrir une authentification utilisant des facteurs multiples : une clé protégée par TPM, une clé stockée sur un périphérique externe (clé USB), et un nombre d’identification personnel (PIN)
  • Fiabilité :
    • Amélioration de la fiabilité et de la compatibilité avec les nouvelles cartes graphiques
    • Amélioration de la fiabilité lorsqu’un écran externe est branché sur un ordinateur portable
    • Amélioration de la fiabilité pour certaines utilisations en réseau
    • Amélioration de la fiabilité pour les systèmes mis à jour depuis Windows XP
    • Amélioration de la compatibilité avec de très nombreuses imprimantes
    • Amélioration de la fiabilité lors de l’éveil d’un mode Veille ou Hibernation
Au niveau de l’administration, on pourra compter sur les points suivants :
    • BitLocker pourra chiffrer d’autres disques que le C, au choix de l’utilisateur (tous les disques locaux par exemple)
    • Corrections de problèmes lors de l’impression depuis des postes utilisant les Terminal Services
    • L’outil de diagnostic réseau pourra désormais aider l’utilisateur pour résoudre des problèmes de partage réseau
    • Les administrateurs d’une machine pourront sélectionner quels disques seront défragmentés, par opposition à la situation actuelle où tous les disques sont défragmentés
Support des nouveaux matériels et standards :
    • Support du système de fichier exFAT pour tous les périphériques utilisant de la mémoire Flash
    • Support du Direct Memory Access (DMA) pour les lecteurs de cartes SD, afin d’accélérer les transferts et de réduire l’utilisation du processeur
    • Le support de l’EFI pour les machines 64 bits
    • DirectX 10.1
    • Support du Secure Socket Tunneling Protocol (SSTP)
vistaL’éditeur a choisi spécifiquement de ne pas toucher à l’interface, ce qui est relativement sage dans un contexte où le système déboussole un peu les nouveaux utilisateurs.

Le Service Pack 1 de Vista contiendra bien le noyau de Windows Server 2008, sur lequel nous aurons bientôt de nouveaux détails. La mise à jour ne sera pas un bouleversement pour le système d’exploitation comme l’avait été le SP2 de Windows XP. Il serait plutôt comparable au SP1 de ce même système ou au SP4 de Windows 2000 : certaines pièces sont changées et la mécanique est globalement huilée.

La taille de ce Service Pack devrait être raisonnable, Microsoft tablant en effet sur environ 50 Mo. On parle ici par contre de la version obtenue via Windows Update, car la version dite « stand-alone » et qui contient toutes les mises les mises à jour dans toutes les langues devrait peser la bagatelle de 1Go. Une taille qui aura une autre répercussion, à savoir la place nécessaire pour l’extraction des fichiers et l’installation proprement dite : 7 Go pour un système 32 bits, 12 Go pour un système 64 bits. Mais la très grande majorité des installations se feront avec Windows Update, ce qui sera infiniment plus rapide.

Une bêta publique devrait voir le jour dans les semaines qui viennent selon Microsoft. Les intéressés peuvent consulter ce document en anglais sur le Service Pack 1.
Publiée le 30/08/2007 à 08:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;