Musique illimitée : Neufmusic.fr est lancé, un premier test

la musique en lIberté conditionnée 112
L’initiative Neuf Music illimitée est lancée ce jour (neufmusic.fr). Le service a fait grand bruit puisqu'il permet aux abonnés ADSL 100% Neuf Box de télécharger une partie des titres Universal dans l’une des neuf catégories (français, pop, rock, électro, rap/RNB, disco/funk, world, jazz et classique). Pour sortir de ce carcan, l’abonné pourra aussi opter pour Neuf Music Optimal qui autorise le téléchargement de tous les titres sélectionnés. Contrairement à la première option, celle-ci est payante, un peu moins de cinq euros par mois.

Arrivé sur le site, « optimisé pour Internet Explorer 6/7 », il faut se munir de son Neuf ID et du mot de passe afférent. Attention, il faudra en outre Windows Media Player 10 ou 11, la version 9 étant incompatible. Les utilisateurs Linux ou Mac ou de version de Windows antérieure à XP SP1 sont ainsi priés de passer leur chemin.

L'heure du choix définitif, ou du sacrifice

Nous nous sommes enregistrés au service, en optant pour la formule de base, catégorielle. Lors du premier log-in, il convient justement de faire le choix entre l’univers musical désiré. Un choix complexe, puisque définitif ! Ce carcan sera frustrant chez tous les utilisateurs puisque rares sont ceux qui ne s’intéresse qu’à un style, un auteur. Les amateurs de Brassens, Coltrane ou PJ Harvey devront donc abandonner deux des élus de leur cœur. De fait, le choix s'apparente davantage à un sacrifice. On ne choisit pas un style, on en tue six.

neuf music neufmusicneuf music

Cette catégorisation engendre des choix curieux par ailleurs - des titres de jazz bossa sont par exemple classés dans la catégorie World. C’est un mal inévitable et parfaitement prévisible dès lors qu’on envisage de ranger proprement des œuvres musicales dans des petits casiers.

neuf music neufmusic

Des centaines d’albums sont au rendez-vous dans la catégorie choisie pour notre exemple, ici le secteur « français ».

Téléchargement à la pièce, ou en lot

Pour le téléchargement, on optera pour un téléchargement « à la pièce », titre par titre, ou par lot via « le bac de téléchargement ». Dans ce cas, les titres sont rapatriés dans un fichier compressé. Avant d'écouter, madame et monsieur tout le monde devront savoir comment décompresser le fichier .zip reçu et le déplacer dans tel dossier ou tel dossier.

neuf music neufmusicneuf music neufmusic

Les titres peuvent être transférés sur 3 ordinateurs et 3 baladeurs numériques (tous ceux estampillés Play for Sure seront compatibles). A la fin de l’abonnement Neuf Cegetel, ils deviennent inutilisables.

Fichier WMA, et licence Microsoft


Les licences d’utilisations doivent être régénérées au moins une fois par mois. Notre licence par exemple, ne vaut que jusqu’au 23 septembre. Si vous utilisez régulièrement le service, vous n'aurez rien à faire pour prolonger ces licences, tout se faisant en silence. Par contre, si vous ne vous connectez pas sur neufmusic.fr pendant un mois ou plus, vous ne pouvez plus écouter ces morceaux téléchargés sans demander une prolongation des droits. Après connexion, l’abonnement des droits repart pour un mois. En ce sens, l’usage des morceaux téléchargés est bel et bien une location, non une vente.


neuf music neufmusic

Les morceaux WMA sont codés en 192 kbit/s. Au niveau des droits d'usage, la lecture collaborative n’est pas autorisée, le fichier ne peut être gravé et l’on ne peut sauvegarder les droits d’utilisation.

Alors que des questions se posent sur les autorisations auprès de la SACEM, l’usage du service, après une phase d’enregistrement et de création des droits, se révèle au final plutôt souple : on cherche, on clique, on télécharge, on écoute. Reste qu’au-delà de la question des DRM, ce champ culturel définit par Universal ne devra surtout pas faire oublier qu’il existe d’autres maisons de disque, d’autres auteurs, d’autres courants, bref que la musique supporte mal d’être enfermée dans des murs. La solution Deezer, dévoilée cette semaine, ne permet pas de télécharger les titres. Plus universelle, elle pourra cependant se combiner utilement avec cette offre-là.
Publiée le 24/08/2007 à 11:01
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité