Vista 64 bits : les antivirus manquent d'efficacité

Plus tu pédales moins vite, moins t'avances davantage 113
Selon une étude réalisée par Virus Bulletin, les antivirus pour Vista dans son édition 64 bits ne sont clairement pas au niveau. Lors d’un test effectué sur vingt solutions de sécurité, un nombre record d’entre eux, 35 %, ont échoué.

Le test était assez impitoyable car Virus Bulletin déclare un échec quand un élément infecté passe au travers des mailles du filet, ou quand un faux positif est trouvé. Rappelons qu’un faux positif est un fichier sain déclaré infecté par l’antivirus. Or, comme l’explique John Hawes, l’un des consultants techniques de Virus Bulletin, un faux positif est aussi dangereux qu’un fichier infecté, car l’action prise par l’antivirus peut avoir des conséquences fâcheuses. On se souviendra à cet égard du problème qu’avait eu Symantec avec la version chinoise de Norton.

Norton a d’ailleurs réussi le test, comme McAfee VirusScan et Forefront de Microsoft. Mais eTrust de Computer Associates a échoué, de même que trois produits fournis par Trend Micro. Selon Virus Bulletin, un tel taux d’échecs peut s’expliquer par la présence de PatchGuard dans Vista 64 bits, qui empêche les applications d’accéder au noyau.

Toutefois, on notera que si McAfee et Symantec ont été les premiers à lever leurs boucliers contre Patchguard, ils font partie des éditeurs ayant réussi le test, preuve que la nouvelle approche sur la sécurité permet de parvenir aux mêmes résultats. À l’inverse, le taux d’échecs anormalement élevé peut également s’expliquer par le manque de maîtrise de cette même approche.
Par Vincent Hermann Publiée le 03/08/2007 à 17:30 - Source : VNUnet
Publicité