Wikipédia pique au vif Britannica et liste ses erreurs

Un Trafalgar à l'envers ? 103

wikipediaDans la série je t'aime, moi non plus, nous avons Wikipédia, et Britannica, considérée comme l'une des meilleures, si ce n'est la meilleure encyclopédie anglophone. Disponible en 32 volumes, mais aussi sur la toile, Britannica est donc une référence. Le succès de Wikipédia, malgré les défauts inhérents à son concept de libre participation et modification, fait cependant de l'ombre à Britannica. Les deux ont ainsi souvent été opposées.

Britannica reconnaît tout de même Wikipédia comme une encyclopédie. Et Wikipédia de son côté n'hésite pas à s'inspirer de l'édition 1911 de Britannica, qui a pour principal intérêt de faire partie du domaine public. Cela explique en partie le plus grand nombre d'articles - près de deux millions à ce jour - et la qualité supérieure de Wikipédia anglophone par rapport à la version francophone notamment.

Wikipédia a néanmoins souhaité remettre les points sur les "I" et les barres sur les "T" en listant plusieurs erreurs découvertes dans Britannica. Wikipédia est en effet consciente de son caractère imparfait, mais sa liberté d'édition lui permet aussi de corriger rapidement ses fautes, et notamment celles de Britannica dont elle s'inspire.

Une "guerre" en quelque sorte vertueuse

Qu'il s'agisse de l'édition 1911 de Britannica ou bien de l'actuelle version en ligne, de nombreuses inexactitudes voire de réelles coquilles ont ainsi été répertoriées par Wikipédia. Ses contributeurs ont alors remarqué que la version en ligne de Britannica affirmait que le République Démocratique du Congo, outre ses différentes langues nationales, avait pour langues officielles le Français et l'Anglais. Une erreur relevée par Wikipédia, et corrigée a posteriori par Britannica.

Et histoire de piquer au vif Britannica, décrite comme la « plus ancienne et la plus importante encyclopédie générale en langue anglaise », Wikipédia tient en premier lieu à préciser que Britannica n'est pas la toute première encyclopédie - sa longévité est par contre effectivement la plus grande.  Et concernant la taille de l'encyclopédie, si Wikipédia est bien considérée comme telle, ce que confirme Britannica, alors le statut de « plus importante encyclopédie » pourrait bien lui revenir.

Publiée le 25/07/2007 à 10:54
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité