S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Deux champions de poker se préparent à défier un ordinateur

Tu bluffes Martoni !

L'équipe de chercheurs en intelligence artificielle de l'Université d'Alberta vient de défier deux champions de poker avec leur programme informatique de jeu : Polaris.

Les deux joueurs professionnels, Phil Laak et Ali Eslami, sont parmi les plus reconnus du milieu. Leur mission est de ruiner l'ordinateur dans deux matchs séparés contre l'ordinateur.

Après les dames et les échecs, c'est donc au poker que l'Homme va défier la machine, le match commence aujourd'hui tout juste et se terminera demain avec la conférence de l'Association for the Advancement of Artificial Intelligence.

pokerpoker
Phil Laak et Ali Eslami

poker
Les programmeurs de Polaris

Laak et Eslami joueront chacun de leur côté, représentant l'équipe des humains. En face, deux instances indépendantes du programme Polaris devront s'opposer aux deux champions. Des matchs totalement séparés, mais les mêmes mains seront distribuées à l'inverse entre les adversaires, pour rétablir un certain équilibre face au hasard. En clair : Phil Laak recevra la main distribuée au programme Polaris opposé à son compère Eslami, et Eslami aura la main inverse.

Et les chercheurs pensent sincèrement que leur programme Polaris a ses chances. Issu d'une recherche plusieurs fois primée dans le domaine de l'intelligence artificielle, il est annoncé bien plus évolué qu'un simple « robot » logiciel. Polaris a d'ailleurs déjà gagné le Championnat du monde des logiciels de poker en 2006.

Phil Laak avait déjà joué une brève partie de poker contre une version antérieure de Polaris en 2005. En pleine difficulté face à l'ordinateur, il avait alors déclaré avant de se coucher : « Si c'est du bluff, c'est la fin de l'humanité »... Et il s'agissait bien d'un cyberbluff !
Publiée le 23/07/2007 à 11:07

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;