S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

IBM lance la première bêta de son système AIX 6

Vous avez une version "en Provence" ?

AIX (Advanced Interactive eXecutive) est un système d’exploitation de type Unix développé par IBM. Big Blue n’est pas à l’origine du système, qui a par contre été créé pour elle par INTERACTIVE Systems. Depuis le temps cependant, la firme s’occupe de l’avancée de ce qui est devenu « son » Unix, même si d’autres poids lourds de l’industrie, comme Bull, ont participé en leur temps à la construction des versions suivantes.

La version 6 du système d’exploitation est attendue, car elle doit entre autres prendre appui sur les nouvelles fonctionnalités offertes par les récents processeurs Power6. La nouvelle version pourrait initier un rapprochement plus serré entre les processeurs et le système Unix qui les accompagne afin de profiter au mieux des nouvelles fonctions offertes.

Parmi ces nouvelles fonctions, on trouvera notamment l’un des principaux apports des processeurs Power6 : les « Workload Partitions », c’est-à-dire littéralement les partitions par charge de travail. Il s’agit d’un découpage du matériel en partitions exploitables ensuite séparément, tout en pouvant bouger les ressources matérielles d’une partition à une autre en cas de besoin, manuellement ou automatiquement.

IBM Power6 Pour accompagner ces partitions par charge de travail, AIX 6 proposera en option une technologie nommée « Live Partition Mobility ». Comme son nom l’indique, elle permet aux partitions d’échanger leurs ressources matérielles en temps réel, et surtout sans devoir stopper l’une ou l’autre. Au final, AIX 6 pourra gérer jusqu’à 1024 partitions indépendantes, que l’on peut comparer à des machines virtuelles.

Il sera possible avec le nouvel AIX de définir pour un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs un rôle particulier. Ce rôle servira ensuite à définir les ressources du réseau auquel l’utilisateur ou le groupe a accès. Il s’agit en fait d’une autorisation d’accès par rôle. Dans la catégorie réseau, on notera aussi l’apparition d’une option permettant au système de stocker les modèles de sécurité directement dans un annuaire de type LDAP (Lightweight Directory Protocol). Et puisque l’on parle des données, il faudra noter la présence d’un chiffrement intégré des données.

AIX 6 intégrera également un démon (c’est-à-dire un « service » résidant) dont la mission sera de garder ouvert un cache pour permettre une résolution rapide des noms. Ce démon a été mis en plus pour accélérer le fonctionnement des applications qui font souvent appel à ce type de fonctions.

aix Pour les développeurs, IBM a intégré probevue, qui est un outil servant au traçage et au débogage des applications. Parmi les autres nouveautés, on notera l’apparition d’une nouvelle version du System Management Interface Tool (SMIT) auquel on pourra désormais accéder via une interface web, et donc a priori depuis n’importe quel navigateur.

Bien que le système d’exploitation puisse fonctionner sur tous les serveurs utilisant des processeurs Power4, Power5 et PPC970, la nouvelle version est clairement conçue pour les nouveaux modèles à base de Power6. IBM, pour suivre la tendance actuelle, a décidé également de rendre la première bêta d’AIX 6 accessible à tous ceux qui auraient envie de tester le système. Bien que l’idée soit bonne, la chose ne sera de toute manière possible que pour ceux qui ont un matériel très précis sous la main. Hors de question en effet de tester AIX 6 sur un PC traditionnel.

La version finale d’AIX 6 devrait être disponible à la fin de l’année. Une version dite « Trusted » est déjà prévue, mais sortira un peu plus tard, le temps pour les développeurs de répondre au long cahier des charges imposé par l’administration américaine.

Tous ceux qui peuvent s’intéresser à la première bêta d’AIX 6 pourront se rendre sur cette page.
Source : IBM
Publiée le 16/07/2007 à 10:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;