Logiciel libre : la GPL v3 enfin en version finale

Une GPL sans plomb dans l'aile 193
stallman drmAprès plusieurs mois de travaux et quatre « drafts » (ou ébauches), la GPL v3 en version finale va être publiée ce vendredi. C’est Richard Stallman lui-même qui annoncera l’arrivée du divin document depuis Boston, le même jour qu’un autre fait marquant, celui du lancement de l’Apple iPhone. (voir l'annonce sur le site de la Free Software Foundation)

La GPL v2 (licence publique générale) aura donc vécu 16 années, utilisées par des milliers de logiciels à travers le monde. Mais elle n'est pas morte puisque la migration vers la v3 est un choix libre. Stallman avait expliqué voilà peu les raisons qui peuvent inciter à ce mouvement  : « elles tiennent à l’existence de problème réglé par la GPL v3, comme la TIVOisation, les DRM ou les menaces des brevets logiciels ». Le gourou du libre indique encore que cette GPL permet une meilleure internationalisation et une compatibilité avec la licence d'Apache, notamment.

La « Tivoisation » fait référence à la marque américaine Tivo qui se sert du libre, fourni le code, mais interdit que la signature du logiciel change pour fonctionner sur son matériel. Wikipedia donne l’exacte définition de cette abus de licence : c’est « la création d'un système qui inclut des logiciels soumis aux termes d'une licence libre, mais utilise le matériel électronique pour interdire à ses utilisateurs d'exécuter sur celui-ci des versions modifiées du logiciel ». Quant aux DRM, la GPLv3 s'axe sur un équilibre des droits puisqu'elle autorise le contournement des DRM dans les licences de logiciels qui imposent de telles restrictions aux libertés.

« Avec la sortie de la GPLv3, nous verrons de nouvelles extensions aux défenses du logiciel libre. Ainsi sera poursuivie la longue lutte contre toutes les pressions destinées à rendre propriétaires des logiciels libres » décrit dans un courriel Peter Brown, le Directeur exécutif de la FSF.

Une quinzaine de projets seront publiés demain sous cette nouvelle licence.
Publiée le 29/06/2007 à 09:07
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité