Des pirates à l'assaut du Pentagone, 1500 ordinateurs touchés

Pantagruélique ! 128
Des pirates informatiques viennent d'attaquer le Pentagone, centre nerveux de la défense stratégique américaine. L'intrusion a percé le système de courriers électroniques de l'établissement, contraignant alors les assiégés à éteindre entre 1000 et 1500 ordinateurs du réseau du bâtiment.

Pentagone « Plusieurs mesures de précaution sont en train d'être mises en place. Nous devrions remettre le système en ligne très bientôt », explique Robert Gates, secrétaire américain à la Défense.

Hier tout juste, une autre révélation faisait état d'une seconde attaque pirate, elle aussi réussie, contre les ordinateurs du Ministère américain de l'Intérieur. Une petite humiliation pour le gouvernement, car ce ministère est aussi responsable de la sécurité informatique du pays !

« Qu'est-ce que cela signifie ? Cela veut dire que des terroristes ou des gouvernements peuvent pirater les bases de données du ministère de l'Intérieur, en changeant ou en modifiant des noms afin de leur permettre d'entrer dans le pays, et cela sans que nous le sachions » explique James Langevin, représentant au Congrès.

Histoire de minimiser le scandale, le Colonel Gary Keck, porte-parole du Pentagone, déclarait hier que les courriels attaqués du Pentagone sont de simples routines, sans information militaire ou stratégique sensible. Quant au ministère de l'Intérieur, Gates affirme que cette administration est constamment attaquée par les pirates, mais sans expliquer pourquoi cette dernière attaque a réussi son coup. Pas plus de commentaires pour l'instant.
Par Bruno Cormier Publiée le 22/06/2007 à 13:52
Publicité