Sony prévoit de nouveaux licenciements aux USA

La division jeux vidéo concernée 71
La division jeux vidéo de Sony se sépare de plusieurs dizaines d'employés, afin d'économiser un peu d'argent dans la guerre sans merci que se livrent les consoles PS3, Wii et Xbox 360.

PS3On sait que la PS3 est en difficulté par rapport aux consoles Wii de Nintendo et Xbox 360 de Microsoft. Dernièrement, on apprenait qu'il s'était vendu cinq fois plus de consoles Wii que de PS3 au Japon, la patrie de Sony, et que la division jeux vidéo de la firme perdait la bagatelle de 1,91 milliard de dollars à la fin de son année fiscale le 31 mars dernier.

Ainsi, les nouvelles suppressions d'emplois concernent maintenant la branche Sony Computer Entertainment aux États-Unis, après d'autres licenciements qui ont touché l'Europe en avril dernier. Un porte-parole de la firme explique que « l'objectif est de reformer l'organisation » de Sony pour s'adapter aux nouveaux besoins de l'industrie, induit par une clientèle qui souhaite maintenant utiliser leur machine pour surfer sur le Net, regarder des vidéos, écouter de la musique, et plus seulement pour jouer.

L'explication est plutôt floue, tout comme le nombre exact de personnes en attente de licenciements, que Sony n'a pas encore communiqué. L'autre objectif est de retrouver une division jeux vidéo bénéficiaire dès la fin de l'année fiscale 2008 de Sony, le 31 mars 2009.
Par Bruno Cormier Publiée le 07/06/2007 à 10:25 - Source : Sydney Morning Herald
Publicité