Surface : Microsoft met l'ordinateur à table

Ce n'est pas une raison de ne pas se laver les mains ! 150
Ceux qui suivent l’actualité savaient que Microsoft travaillait sur un très vaste nombre de projets. Certains sont prévus pour avoir un impact direct en tant que produits sur le marché, d’autres constituent simplement de la recherche pure. Parmi ces projets, on a pu remarquer à plusieurs occasions des travaux menés sur les écrans tactiles, et c’est ce que la firme a tenu à dévoiler en braquant officiellement les projecteurs dessus.

Le projet Milan prend désormais officiellement le nom de Microsoft Surface et consiste, dans les grandes lignes, en un écran capable de gérer des dizaines de points de contact en même temps, en lieu et place d’un seul point comme sur les écrans tactiles que nous connaissons aujourd’hui. En plus de pouvoir gérer ces points, l’appareil est également doté de plusieurs caméras qui captent les mouvements de l’utilisateur.

surface surface  

Le nombre d’applications possibles d’une pareille technologie est assez énorme, mais Microsoft a déjà produit une « table » équipée d’un écran de 30 pouces qui peut être utilisée pour de bien des manières différentes. On peut par exemple l’imaginer dans un bar, pour sélectionner de boissons, dans un restaurant pour des plats, dans des boutiques de photographie pour manipuler et imprimer des photos.

surface surface  

Parmi les possibilités de Surface, on notera particulièrement le fait qu’elle puisse être utilisée par plusieurs personnes en même temps. Réunies autour de la « table », ces dernières pourraient alors manipuler en même temps des images ou se réunir autour d’un jeu. Surface peut également reconnaître certains objets posés à la surface, en particulier les téléphones portables pour en transférer les photos.

surface surface  

Le projet est en fait né de la coopération de deux hommes, tous deux travaillant chez Microsoft : le chercheur Andy Wilson et le designer Steve Bathiche. Plusieurs années de travaux ont abouti à cette « table » contenant actuellement un Pentium 4 cadencé à 3GHz épaulé de 2Go de mémoire vive, ainsi que cinq caméras infrarouges.

 surface surface

Microsoft travaille désormais avec plusieurs partenaires dont par exemple la chaîne d’hôtels Starwood qui comprend, entre autres, les hôtels Sheraton. Mais la firme travaille également avec des hôpitaux, car la technologie pourrait avoir un impact significatif sur le traitement et la manipulation de l’imagerie médicale.

Avec un tarif qui approche pour le moment les 10 000 dollars, il est clair que Surface ne se destine pas aux foyers des particuliers. Dans quelques années toutefois, quand la technologie aura encore mûri, Microsoft espère produire des variantes destinées au grand public.
Publiée le 30/05/2007 à 09:42 - Source : Microsoft Surface
Publicité