S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Sony : son secteur jeux vidéo plombe ses finances

Pour les 6 millions de PS3, c'est raté

Pour Sony, s'il fallait faire un bilan de son dernier exercice fiscal (du 1er avril 2006 au 31 mars 2007), ce serait le suivant : tout va bien, sauf son secteur jeux vidéo. En effet, globalement, Sony a vendu pour 8295,7 milliards de yens de produits et services (+10,5 %), soit 50,63 milliards d'euros. Du côté des bénéfices, ils sont en faible hausse de 2,2 %, atteignant 126,3 milliards de yens soit 770 millions d'euros. Des bénéfices assez faibles, principalement imputables aux pertes de sa division jeux vidéo.

Tout est dans le vert...

APN Sony DSC CybershotSony est principalement porté par son secteur électronique (TV LCD Bravia, PC Vaio, APN Cyber-shot, etc.), qui a réalisé à lui seul 6050,5 milliards de yens de revenus (+16,9 %), soit 36,9 milliards d'euros, pour 956 millions d'euros de bénéfices, contre seulement 42 millions d'euros un an auparavant.

Mais Sony a aussi vu son secteur téléphonie (Sony Ericsson Mobile) croître fortement, avec 11,892 milliards d'euros (+49 %) de chiffre d'affaires, pour 1,142 milliard d'euros (+168 %) de bénéfices. Même bilan côté cinéma (Sony Pictures), avec 5,89 milliards d'euros (+29,5 %) de CA pour 260 millions d'euros de bénéfices (+55,7 %), grâce à The Da Vinci Code et Casino Royale principalement.

... sauf les jeux vidéo

Tout va bien pour le géant japonais donc. Tout, sauf sa division jeux vidéo. Cette dernière, malgré une légère croissance de 6,1 % de ses revenus (6,2 milliards d'euros), a subi une perte de 1,4 milliard d'euros, contre des bénéfices de 53 millions d'euros en 2005.

PS3De très mauvais résultats à imputer aux 5,5 millions de PS3 livrées depuis la sortie (pour 13,2 millions de jeux écoulés), aux 14,20 millions de PS2 pour (contre 16,22 millions en 2005) pour 193 millions de jeux (contre 223 millions un an auparavant) et aux 8,36 millions de PSP vendues, soit 5,7 millions de moins qu'en 2005 ! Bonne nouvelle toutefois pour la PSP, Sony a pu distribuer 54,1 millions de jeux, soit 12,5 millions de plus.

Les ventes des PS3 (vendues à perte) cumulées à la forte baisse des jeux PS2 livrés (moins 30 millions) a donc pesé fortement sur les finances de la division jeu de Sony, et par corollaire sur les finances du groupe.

Pour finir, sachez que Sony a recruté 4500 personnes au cours de cet exercice, atteignant 163 000 employés dans le monde.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/05/2007 à 11:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;