Chine : Microsoft préinstalle 1,3Md$ de logiciels chez Lenovo

La Grande Muraille s'échine 23
chineEn avril 2006, la Chine se voyait sermonnée par les États-Unis sur la lutte contre la contrefaçon. Première mesure prise ? Le pays décidait d’imposer aux fabricants d’ordinateurs l’obligation d’installer un système d’exploitation sur les machines avant la sortie d’usine. En somme, une vente liée étatisée.

Les importateurs se sont vu eux aussi imposer cette obligation de même sur les machines nues importées dans le pays. La Chine précisait alors que chaque fabricant serait libre de choisir l’OS de son choix, mais évidemment, le débat ouvert allait susciter de nombreuses convoitises tant le marché est grand.

Ne voulant pas manquer l'occasion, Microsoft signait ainsi une série d’accord avec le fabricant TCL Group, Tongfang et Founder pour préinstaller Windows sur les machines vendues par eux. Montants en cause : 60 millions, 120 millions et 250 millions de dollars respectivement. Toujours en avril 2006, la veille de la visite du président Hu Jintao au siège de Microsoft, Redmond décrochait un contrat similaire avec Lenovo : sur douze mois, la transaction était évaluée à plus de 1,2 milliard de dollars en vente de licences préinstallées.

Microsoft n’est pas en reste puisqu’il mettra également la main au porte-monnaie. Toujours en avril 2006, l'éditeur indiquait qu’il allait investir 900 millions de dollars en Chine, en fait 700 millions en hardware auprès des grandes entreprises chinoises et 200 millions de dollars auprès des éditeurs de logiciels nationaux par la voix de coentreprises.

Un an plus tard, la machine est lancée, pour ainsi dire. Une dépêche confirme ainsi que Microsoft va vendre pour 1,3 milliard de dollars de licence Office et Windows à Lenovo en 2007. Ces logiciels seront préinstallés sur les ordinateurs personnels du groupe qui a racheté la division PC d'IBM. Une nuit de noces consommant des fiançailles récentes ; voilà quelques jours, les deux entités ont décidé d’ouvrir un centre de recherche et développement en Chine à Pékin.

Entre une vente liée confortant un monopole d’État et la lutte légitime contre le piratage, Microsoft marque en tout cas une belle victoire commerciale sur ce marché chinois.
Par Marc Rees Publiée le 10/05/2007 à 15:24 - Source : Multiples
Publicité