Le futur immédiat des batteries ne semble pas brillant

Les PC bientôt vendus avec des combinaisons ignifugées 49
vistaL’autonomie des batteries sur les ordinateurs portables connaît actuellement un passage à vide. Cette période de trouble est au carrefour de plusieurs problèmes dont les trois principaux sont : la gourmandise de Vista, les soucis rencontrés par les batteries elles-mêmes et le manque d’innovation.

La gourmandise de Vista, nous la connaissons déjà. La consommation générale du système en énergie tient bien entendu à plusieurs paramètres, mais le principal reste évidemment l’interface Aero et ses effets. À l’heure actuelle, AMD et Intel font des efforts depuis des années pour diminuer la consommation de leurs processeurs, et il est clair qu’un certain nombre de réussites dans le domaine sont à saluer. Côté cartes graphiques, on ne peut pas en dire autant.

Certes, les GPU mobiles consomment moins que leurs équivalents pour machines de bureau. Heureusement d’ailleurs. Mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre : déléguer le travail de l’interface graphique au GPU offre bien des avantages, mais pas du tout celui de l’autonomie. Lorsque le GPU est actif, il consomme bien plus que le processeur, diminuant d’autant l’autonomie de la machine.

vista

De fait, des constructeurs comme HP et Lenovo ont décidé d’inclure leurs propres outils de gestion de l’autonomie, car celle présente dans Vista ne serait pas assez fine. Microsoft recommande le mode « Économies d’énergie », mais ce mode n’est pas activé par défaut et peu d’utilisateurs cherchent dans le panneau de configuration. Dans ce mode, l’interface Aero est désactivée lorsque le portable passe sur batterie.

Même si Microsoft indique que la gestion de l’énergie a été conçue de manière à laisser facilement les constructeurs proposer leurs propres solutions, il est difficile de faire oublier un autre point qui marque l’actualité depuis bien des mois maintenant. Au centre de la tourmente, Sony et ses batteries impliquées dans bon nombre de cas de combustion spontanée.

batterie apple macbook pro problème
Crédits : MacBidouille

Les batteries utilisées dans les ordinateurs portables utilisent des réactions chimiques qui produisent deux résultats : de l’électricité bien sûr, mais également de la chaleur. La première est utile, tandis que la seconde est à considérer comme un déchet dont le constructeur doit gérer l’évacuation. Or, des défauts de fabrication ont rendu parfois ce « déchet » trop présent au point de provoquer des gonflements de la batterie, l’écoulement des substances chimiques voir des débuts d’incendie.

Ces problèmes de combustion ont créé une petite paranoïa en dépassant le simple cadre des ordinateurs portables et en venant titiller d’autres domaines comme les caméscopes numériques ainsi que les appareils photo. En conséquence, les batteries sont devenues un sujet de polémique et certains problèmes continuent à apparaître, même après le remplacement des modèles a priori défectueux.

HP batterie feu

Le dernier est soulevé par Acer : il ne faut pas s’attendre à une évolution majeure des batteries pendant plusieurs années. La technologie actuelle Lithium-Ion est âgée de plus de trente ans et l’on ne verra pas véritablement les piles à combustible avant des années dans nos portables.

L’amélioration actuelle, la tendance si l’on peut dire, consiste à améliorer l’existant. Selon Acer, cette voie donne des résultats, mais augmente également le risque de danger, car le nombre de produits chimiques utilisés est en augmentation. Or, plus ce nombre augmente, plus il est obligatoire de procéder à des tests de sécurité, qui ralentissent d’autant le cycle d’amélioration. Les piles à combustible elles-mêmes ne seront pas du tout épargnées car les produits mis en œuvre, comme le butane ou le méthanol, auront leurs propres problèmes de sécurité.

Enfin, comme le précise Jim Wong, président des produits relatifs aux technologies de l’information chez Acer, les nouveaux types d’utilisation jouent un rôle clair dans le drainage des batteries. Si on parle d’interface Aero aujourd’hui, ou même plus généralement de composition de l’affichage, que dire alors de la haute définition, dont l’énorme besoin de puissance assassine littéralement l’autonomie des portables ?
Publiée le 07/05/2007 à 16:45 - Source : Multiples
Publicité