IBM supprimerait 1300 emplois aux États-Unis

Une entreprise, c'est comme une montgolfière 20
IBM, le géant bleu, devrait annoncer prochainement un plan de restructuration concernant uniquement sa division des services sur le seul sol des États-Unis. Ce plan, visant principalement à assurer une meilleure maîtrise des coûts, devrait toucher environ 1300 personnes.

Ces licenciements ont été pour la première fois évoqués par le Wall Street Journal. Le reste des informations a ensuite été donné par l’Alliance, un groupe lié à l’union « Communications Workers of America » et dont le but est de faire entendre la voix des employés d’un côté, et de servir de tampon ou de révélateur de l’autre, selon les cas.

D'après l’Alliance, les suppressions d’emplois se chiffreraient à 1315 personnes réparties dans divers services tels que la comptabilité, le management ou encore le service d’intégration des technologies. Le porte-parole d’IBM John Bukovinsky a indiqué que ces chiffres ne pouvaient pas être confirmés pour le moment, mais qu’ils ne devraient pas être une surprise puisque la firme avait annoncé le 17 avril qu’elle chercherait à réduire ses dépenses aux États-Unis.

Pour information, IBM comptait précisément 355 766 employés à la fin de l’année 2006. Par comparaison, le plan de réduction des dépenses toucherait donc 0,37 % de la masse salariale, ce qui ne sera évidemment pas d’un grand secours pour les personnes concernées.
Par Vincent Hermann Publiée le 03/05/2007 à 09:24 - Source : Wall Street Journal
Publicité