Plainte monstre contre des spammeurs aux Etats-Unis

Un coup de griffes contre les bombardiers du web 40
spam financierUne plainte d'un milliard de dollars a été déposée aux États-Unis par Unspam Technologies. Objectif ? Profiter d’une législation américaine, Can-Spam, destinée à protéger les intérêts des particuliers contre ce fléau du net, pour lancer l’une des plus importantes traques aux polluposteurs.

Unspam est justement l’un des membres fondateurs du projet Honey Pot. Ce « pot de miel » a été mis en place en janvier 2005 par plusieurs professionnels de la sécurité informatique pour étudier et tenter d’identifier les émetteurs de ces pollutions numériques.

A ce jour, quelque 6 millions de spams ont été recueillis par ses soins et 2,5 millions d’adresses IP. Près de 15 000 adresses IP ont été attribuées à des entités collectant illégalement les adresses mails des futurs spammés.

La plainte déposée dans l’État de Virginie n’en est qu’à ses premiers pas procéduraux. Elle est dite contre « John Doe », équivalent américain de notre plainte contre X. De fait, elle permettra à la justice de se renseigner auprès des fournisseurs d’accès pour tenter de déterminer l’identité de l’émetteur. « Si vous avez collecté illégalement des adresses mails ou envoyé du spam ces deux dernières années, il y a des chances pour que vous soyez sur nos écrans de radar et que nous vous poursuivions » menace le projet.
Publiée le 30/04/2007 à 13:12 - Source : INternet News
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité