Google veut racheter DoubleClick, géant de la cyberpub

Un monstre qui fait peur aux marchés 54
Google va renforcer son réseau de publicité en ligne en rachetant l'un des leaders du secteur, DoubleClick, pour 3,1 milliards de dollars.

GoogleDoubleClick permettra à Google de développer son commerce dans les publicités graphiques et vidéo, un domaine dans lequel la firme n'est pas encore à l'aise alors que le moteur de recherche excelle dans la publicité par lien au clic sur les sites, ou directement intégré à son moteur de recherche.

Les deux entreprises étaient déjà très proches sur le marché de la publicité en ligne, explique Eric Schmidt, le PDG : « DoubleClick est notre partenaire depuis très longtemps, et certains des plus grands clients de Google sont en fait de très gros utilisateurs de DoubleClick. »

Ce rachat de DoubleClick est présenté comme un coup dur pour les principaux concurrents de Google sur le marché de la publicité en ligne, comme Microsoft et Yahoo. Certaines rumeurs annonçaient d'ailleurs le rachat de DoubleClick par Microsoft pour 2 milliards de dollars il y a quelques jours, ce ne sera finalement pas le cas.

Une terreur pour les acteurs du marché

Le Financial Times rapporte par ailleurs que le rachat de DoubleClick par Google effraie de nombreux concurrents qui craignent qu'un monopole ne s'installe, avec tous ses effets pervers.

Google et DoubleClick regroupent « plus de 80 % des publicités en ligne, leur combinaison a donc de grosses conséquences » explique Brad Smith de chez Microsoft. Une position de domination qui pourrait permettre de contrôler les prix du marché, d'imposer ses conditions, et d'écraser la concurrence avec toutes les facilités.
Par Bruno Cormier Publiée le 16/04/2007 à 11:25
Publicité