Logiciels libres : Dominique Voynet répond à Candidats.fr

Mars attacks 37
candidatsAprès José Bové, Nicolas Dupont-Aignant, Arlette Laguiller et Marie-George Buffet, c'est au tour de  Dominique Voynet. La candidate écologiste a répondu aux questions précises de l’initiative Candidats.fr. Celle-ci a été montée par l’April afin d’éclairer la communauté des utilisateurs de logiciels libres sur les programmes des présidentiables.

Morceaux choisis (lire le pdf):

Sur le droit à l'interopérabilité pour chaque citoyen, elle note : « Comme la députée verte Martine Billard a eu l'occasion de le défendre à l'Assemblée nationale durant les débats du projet de loi DADVSI, l'interopérabilité est une condition primordiale au développement de la société de l'information et de la connaissance. Et il ne faut pas laisser aux fournisseurs de logiciels le choix de respecter ou non cette interopérabilité. Ni conditionner le principe d'interopérabilité à un paiement ou à la bonne volonté d'une instance bureaucratique. C'est pourquoi je suis tout à fait favorable à faire de l'interopérabilité un véritable droit pour tout citoyen. »

Quant à l’idée d’imposer aux administrations, collectivités territoriales et établissements publics, dans la mesure du possible, des standards ouverts, Mme Voynet répond : « Les Verts ont été le premier parti à adopter une motion, préconisant tant en interne que dans les collectivités locales l'usage des standards ouverts et des logiciels libres. Dans l'esprit de la déclaration d'Autrans, la France doit ouvrir ses données produites par la puissance publique (état, collectivités, services publics ...) à l'accès public : données géographiques, données INSEE, rapports d'études, ressources du patrimoine historique et culturel ... Nous proposons, au travers d'un texte de loi, l'adoption progressive, mais avec un calendrier des licences de contenus facilitant la réutilisation, des standards ouverts de documents et des logiciels libres. C'est à la fois un moyen d'élargir les biens communs, de faciliter l'accès aux informations et d'investir dans les services plutôt que dans les redevances
Publiée le 03/04/2007 à 07:12
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité