RAM DDR3 1066 MHz et plein de SSD chez Super Talent

La flash à toutes les sauces 12
Le stand de Super Talent présente lui aussi de la mémoire vive DDR3, deux barrettes certifiées à 1066 MHz en CAS 7 trônent en vitrine, totalement fonctionnelles, nous assure la marque. Cette mémoire fonctionne bien sur une tension d'1,5 V, et elle est d'ores et déjà garantie à vie.

Ces barrettes ont effectivement été testées avec succès sur des cartes-mères Asus et MSI, selon le représentant de Super Talent. Mais pourquoi personne ne présente encore de la DDR3 à 1333 MHz ? Parce que les spécifications actuelles d'Intel et du JEDEC sont encore susceptibles d'être modifiées.

Super TalentSuper Talent

Ainsi, Super Talent reste prudent et ne veut pas s'engager tant que les standards ne se seront pas définitivement finalisés. On imagine que la raison est la même pour les autres fabricants de mémoire, Corsair nous a aussi confié leur intention d'attendre au maximum, pour ne pas s'engager trop tôt sur un marché encore incertain.

On se retrouve donc encore avec les mêmes prévisions : les premières plateformes Bearlake sortiront sur de la mémoire DDR2, la DDR3 arrivera en fin d'année, mais la transition ne se fera pas avant 2008.

Du SSD sous tous les formats


Le vendeur de mémoire présente aussi des SSD (Solid State Disk), allant cette fois jusqu'à 128 Go de capacité. L'année dernière déjà au CeBIT 2006, Super Talent était l'un des premiers vendeurs de mémoire à proposer du disque dur à mémoire Flash, qui se limitait alors à du 4 ou 8 Go de capacité.

Super TalentSuper Talent

Les disques 2,5 pouces exhibés ici sont sur interface IDE mais aussi SATA. Les versions 32 et 64 Go arriveront dans un mois, il coûtent actuellement très chers, près de 600 dollars pièce pour du 32 Go, selon Super Talent. Mais ce chiffre devrait baisser vite et très régulièrement, nous assure-t-on.

Super TalentSuper Talent

La marque exhibe aussi d'autres formats IDE minuscules destinés au "thin client", ces PC minimalistes d'entreprise, qui ne stockent pas leur système d'exploitation localement, pour travailler principalement en client réseau.

Super TalentSuper Talent

Quid de la durée de vie ?

Alors oui la mémoire flash est limitée en cycles d'écriture-effacement, mais Super Talent affirme avoir développé une technologie capable de prolonger la durée de vie de ses SSD à 10 ans : le Wear Leveling.

L'idée consiste à diffuser les données écrites sur toutes les puces présentes sur le disque, pour ne pas que l'utilisation classique d'un PC touche toujours la même partie de la mémoire flash.

Aucun effet sur la vitesse de transfert en revanche, mais la répartition des données permettra d'utiliser de manière relativement égale tous les bits de données de la mémoire flash du SSD.
Par Bruno Cormier Publiée le 21/03/2007 à 10:35
Publicité