S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft repart en guerre contre les cybersquatters

Pcinpatc.com nous spolie !

Microsoft annonce ce jour une nouvelle campagne contre les cybersquatteurs en Angleterre et aux Etats-Unis, amplifiant celle lancée en août 2006.

cybersquatting

Microsoft voit d’un très mauvais œil les typosquatteurs, ceux qui profitent des erreurs de saisie clavier pour s’attirer des chalands vers leur page. Des sites comme Winowslivemessenger.com et http://www.micr0soft.co.uk parviennent ainsi à faire fructifier des publicités sur le dos de Microsoft et de sa propriété intellectuelle. Outre la violation de ses noms protégés, Microsoft voit encore là une atteinte à son image de marque et sa réputation.

Par ailleurs, toujours sur ce terrain, Redmond a mis fin au différend qui l’opposait à Dyslexic Domain Company Limited outre-Manche et deux procédures lancées à Salt Lake City. Dyslexic Domain Company Limited, un nom pour le moins bien choisi, avait déposé pas moins de 6000 noms de domaines réputés litigieux, dont certains atteignant la sphère Microsoft. DDCL s’est entendue financièrement avec l’éditeur pour enterrer le litige. On évoque la somme de 46 000 dollars.

Microsoft a enfin réglé deux poursuites fédérales lancées en août dernier toujours sur le terrain de la violation de marque. Dans un procès où 324 noms de domaines ciblaient MS, le litige s’est soldé par une compensation de 2 millions de dollars. Dans un autre dossier, avec 84 noms imités, la compensation fut de 1 million de dollars.

En matière de cybersquatting, les détenteurs de droits n'hésite pas à prendre les devants, parfois en mode paranoïaque. Google a ainsi acheté Gooogle.com, Gogle.com, et surtout les curieux Goooooooooooogle.com et Gooooooooooooogle.com.
Publiée le 14/03/2007 à 15:44

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;