Iliad (Free) : bons résultats 2006 ternis par une plainte

La guerre contre Neuf continue 51

Après avoir donné un aperçu de son bilan 2006 il y a un mois, Iliad a publié ses résultats définitifs aujourd'hui même. Avec un chiffre d'affaires de 950,3 millions d'euros, en hausse de 31,2 %, et un résultat net de 123,9 millions d'euros (+79,9 %), Iliad n'est pas en mauvaise posture financière.

À titre de comparaison, Neuf Cegetel a pour sa part annoncé la semaine dernière un CA de 2,897 milliards d'euros pour l'année 2006, et un bénéfice de 213 millions d'euros.

Une différence qui s'explique par l'importance de Cegetel, alors que One Tel reste assez négligeable pour Iliad, comme nous le précisions, voilà un mois.

Recrutement : une année historique

Concernant le recrutement d'abonnés ADSL, Iliad affirme avoir signé « une année historique, avec 683 000 nouveaux abonnés, pour atteindre 2 278 000 abonnés ADSL au 31 décembre 2006. »

Selon Iliad, son nombre de lignes dégroupées est passé de 1,12 million de lignes à 1,73 million en une seule année, dont 1 million (58 %) en dégroupage total.

À propos de ses marges, le groupe précise qu'il a pu maintenir sa « marge brute moyenne par abonné dégroupé au-delà de 20 euros par mois au cours de l’exercice 2006. »

Point noir après la clôture des résultats

Enfin, cela n'a pas fait grand bruit le mois dernier, mais Iliad, ainsi que certains de ses dirigeants (dont Xavier Niel et Michaël Boukobza), ont été assignés devant le Tribunal de Grande Instance de Paris par Wal Services et deux ex-salariés d'Iliad, anciens actionnaires d'Iliad, pour « dol et violence à l’occasion de l’acquisition de leurs actions en mars 2002 par la société Iliad et Monsieur Niel. »

dollarsPour Wal Services, Olivier Chami (actuellement salarié de Neuf Cegetel) et Pierre Gohon (co-fondateur de Proxad), les deux anciens salariés d'Iliad, seules deux solutions sont plausibles : soit la restitution de toutes leurs actions, soit, si cette première option n'est pas réalisable, « la condamnation d’Iliad et de ses dirigeants au paiement de la somme de 102 millions d’euros chacun pour Messieurs Chami et Gohon et 802 millions d’euros pour Wal Services. »

Une affaire qui pourrait avoir des conséquences particulièrement néfastes pour Iliad si la justice donne raison à Wal Services, même si « Iliad estime que les demandes de Wal Services et Messieurs Chami et Gohon ne sont pas fondées et que ceux-ci n’ont fait l’objet d’aucun dol, ni de la moindre violence. »

Publiée le 14/03/2007 à 10:53 - Source : Iliad.fr
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité