Les ventes de disques Blu-ray dépasseraient celles de HD-DVD

Joueur 1 remporte le set 36
Blu-raySelon le cabinet d’analyses Nielsen, les ventes de disques Blu-ray auraient dépassé pour la première fois celles de disques HD-DVD. À hauteur de 100 disques Blu-ray pour 98,71 disques HD-DVD, la différence est assez subtile cependant. Et comme on pouvait s’y attendre puisque les deux formats disposent de comités de soutien, chacun a évidemment son explication.

Depuis un peu plus d’un an, les ventes de disques Blu-ray n’étaient pas réellement transcendantes. Traînant derrière le HD-DVD qui avait plusieurs avantages comme des tarifs un peu moins élevés et une meilleure disponibilité, les choses ont naturellement commencé à changer avec la sortie de la PlayStation 3. La console de Sony, équipée d’un lecteur Blu-ray, est arrivée aux États-Unis et débarquera le mois prochain en Europe, changeant la donne.

LG Blu-Ray HD-DVDÉvidemment, du côté des supporters du Blu-ray, on ne peut que se frotter les mains. La grande majorité des lecteurs de disques haute-définition se négocient aux alentours des 1000 euros. De fait, une console à 600 euros représente une fortune si on compare son tarif à celui de toutes les autres consoles. Mais considéré comme un lecteur Blu-ray, les choses sont différentes.

Ainsi, les ventes de disques Blu-ray se sont modifiées avant les fêtes de fin d’année et ont continué à progresser jusqu’à parvenir au chiffre communiqué par le cabinet Nielsen. Pour les supporters du format, les ventes actuelles ne sont pas étonnantes, et on ne joue d’ailleurs pas la carte de la fausse modestie. Trois raisons principales sont invoquées :
  • La supériorité technique du format
  • Le lancement de la PlayStation 3
  • Meilleure disponibilité des disques et des lecteurs
PS3Côté supporters du HD-DVD, on relativise évidemment beaucoup les choses. Les films les plus vendus sont au format HD-DVD : Batman Begins par exemple, qui n’existe que dans ce format, et Superman Returns qui, bien qu’existant également en format Blu-ray, se vend davantage dans son édition HD-DVD, selon le groupe de promotion.

Chez Universal, le responsable HD-DVD Ken Graffeo se demande pourquoi le rapport actuel de cinq contre un sur le matériel Blu-ray contre HD-DVD ne se retrouve pas dans la rubrique des logiciels, alors même que les ventes de disques sont équivalentes dans les deux formats.

Les deux formats vont-ils réellement cohabiter ad vitam aeternam ? Cela dépend d’un grand nombre de facteurs, et seul le public tranchera. La réponse la plus probable pour un futur à court et à moyen terme est que les deux formats seront effectivement présents côte à côte, les deux ayant leurs atouts et inconvénients, sans même compter les films qui ne sortent que dans un seul format.

Quand les platines de salon hybrides seront vendues à des tarifs beaucoup plus raisonnables, les utilisateurs n’auront pratiquement plus à se soucier du format qu’ils achèteront.
Publiée le 26/02/2007 à 16:20 - Source : Betanews
Publicité