S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google publie une étude sur la fiabilité de ses disques durs

Tant que c'est sur celle des disques durs...

Google, du fait de son activité, utilise une quantité non négligeable de disques durs. Cette banque de données, utilisée généralement de façon intensive, aura permis au moteur de recherche de publier, en ce mois de février, une étude sur les causes de dysfonctionnement des disques durs.

Cette étude dispose d'une base de plus de 100 000 disques durs de toutes sortes, de toutes marques, et âgés de cinq ans maximum (entre 2001 et 2006). Il en ressort que la chaleur est une cause mineure de la défaillance des disques durs, et que le problème est ailleurs.

Etude Google disques durs dysfonctionnement

Sans surprise, la fiabilité d'un disque dur est fortement influencée par son âge. Comme le graphique ci-contre le prouve, certains produits ne tournent plus rond dès les premiers mois. Vous remarquerez que le taux de fiabilité est plus faible durant les premiers mois qu'au bout d'une année. En un sens, cela n'étonnera pas grand monde non plus, tant les disques durs qui « lâchent » peu après achat sont légion.

Le taux d'utilisation est lui aussi un facteur important. Ceux dont la bande passante est mise à mal ont ainsi des taux de dysfonctionnement particulièrement élevés. Mais là encore, ce n'est pas une surprise.

Etude Google disques durs dysfonctionnement

A contrario, les résultats de Google en termes de températures sont très intéressants. On remarque que plus la température augmente, plus le taux de panne diminue, hormis pour les chaleurs extrêmes. Des résultats qui vont à l'encontre d'autres études poussant à la plus faible chaleur possible.

Etude Google disques durs dysfonctionnement

Autre problème pour Google, les erreurs d'analyse. Selon son étude, les disques présentant ce type d'erreurs ont un taux de panne extrêmement élevé. Les résultats sont éloquents. Mais là encore, rien d'étonnant.

Source : Labs Google
Publiée le 20/02/2007 à 10:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;