S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Ubuntu : pilotes propriétaires et architecture PowerPC

Goodbye Marylou

L’équipe technique d’Ubuntu a pris deux décisions qui vont influer sur le cours du développement de la distribution Linux, du moins pendant un certain temps. Cette équipe technique, qui contient le responsable Matt Zimmerman, le fondateur d’Ubuntu Mark Shuttleworth et les développeurs Scott James Remnant et Matthew Garrett, a donc choisi en premier lieu de calmer le jeu sur l’adoption des pilotes propriétaires.

Ubuntu

La question ne se pose pas pour certains pilotes comme ceux des cartes Wifi. Il existe un certain nombre de pilotes propriétaires (dont les sources ne sont pas accessibles) dans Ubuntu, et cela n’est pas amené à changer, du moins tant que des versions libres n’existent pas. La question se pose par contre davantage pour les pilotes des cartes vidéo.

Concernant la sortie prochaine de Feisty Fawn, alias Ubuntu 7.04 qui sort en avril, le statu quo sera préservé et aucun nouveau pilote propriétaire ne sera inclus. Ces pilotes peuvent certes rendre service dans la mesure où ils supportent en général un nombre bien supérieur d'éléments. Si l’on en croit l’équipe technique d’Ubuntu cependant, l'infrastructure logicielle encadrant ces pilotes n'est pas assez mature pour qu'ils soient intégrés directement dans la distribution.

L’autre décision concerne l’architecture PowerPC, qui n’est plus officiellement supportée. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle sera abandonnée car les paquets seront toujours produits pour cette plateforme. Il y aura cependant deux différences majeures :
  • Les problèmes de ces paquets ne pourront plus retarder la sortie d’une nouvelle version
  • Leur développement ne sera plus prioritaire
ubuntu Dans la pratique, la décision devrait affecter un très faible nombre d’utilisateurs. Le sujet de l’architecture PowerPC avait en effet été évoqué durant l’Ubuntu Developer Summit en novembre. Si les téléchargements d’Ubuntu pour PowerPC représentaient seulement 1,95% du total en juillet 2005, ils ne représentaient plus que 0,8% en novembre dernier.

Cette décision n’est pas sans appel et pourra être réévaluée si la situation de l‘architecture évolue dans le futur. Les ordinateurs Mac ont été pendant longtemps les principaux pourvoyeurs de PowerPC pour les particuliers, mais il est clair que le passage à Intel a changé la donne. Ainsi, si seules les architectures x86 et x64 sont supportées officiellement désormais, elles représentent la quasi-totalité des machines de bureau.

Précision importante : cette décision pour les PowerPC n’est valable qu’à partir de Feisty Fawn. La version 6.06 du système, qualifiée de Long Term Support (LTS), sera supportée pour toutes les architectures jusqu’en 2009 pour la version client et 2011 pour la version serveur, PowerPC y compris.
Source : Linux.com
Publiée le 15/02/2007 à 12:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;