Transmeta quitte le marché du CPU et vendra ses idées

Licenciements à prévoir 25
Après un partenariat avec AMD et la poursuite en justice d'Intel pour violation de brevet, le concepteur de processeurs basse consommation Transmeta se résigne à quitter le marché du CPU, selon Ars Technica.

Transmeta La firme va changer son modèle commercial, en passant d'une activité de production et de vente de CPU à une activité de conception technologique et de vente de brevets à des entreprises tierces. Transmeta avait notamment mis au point les processeurs Crusoe et Efficeon, deux puces basse consommation qui avaient plutôt bonne réputation dans le secteur.

Le changement d'activité de la firme est principalement dû à des difficultés de production et de stratégie sur le terrain du processeur. Des problèmes survenus immédiatement après la sortie du Crusoe. Transmeta a finalement pris du retard sur ses concurrents, et particulièrement au profit d'Intel, selon Ars Technica.

La firme aura hésité deux années entières avant de quitter le marché du CPU. Cette reconversion vers une activité de recherche et de vente de brevets va coûter l'emploi de 39 % des salariés, soit 75 employés mis sur le banc de touche, la plupart ingénieurs. Transmeta devrait ensuite licencier 25 à 55 autres employés dans l'année... Ceci devrait en revanche permettre d'économiser 17 à 23 millions de dollars pour chacune des prochaines années à venir.

Ces dernières années Transmeta gagnait plus d'argent en vendant des brevets technologiques que de simples processeurs. La reconversion était donc logique pour l'entreprise, qui devrait être l'un des centres névralgiques de la recherche sur les puces basse consommation ces prochaines années.
Publiée le 07/02/2007 à 11:39
Publicité