S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Apple perd son procès contre les journalistes en ligne

On peut balancer des infos sur l'iPhone 2 alors ?

Grande nouvelle, le statut des « journalistes » en ligne n'est plus menacé, du moins aux États-Unis. En effet, la justice américaine s'est en fin de compte rangée du côté des sites et des blogueurs, alors que ces derniers révélaient en novembre 2004 des informations jugées par Apple comme secrètes. À cette époque, la firme de Cupertino n'avait pas apprécié ces révélations, et avait aussitôt attaqué les sites en question, dont Apple Insider, dans le but de connaître leur source, et ainsi faire le ménage dans ses rangs.

Le produit qu'il ne fallait surtout pas révéler n'est toujours pas sorti et pourrait bien ne jamais voir le jour. Répondant au nom de code Asteroid ou Q97, il s'agissait d'un appareil audio Firewire 400 destiné à fonctionner autour de GarageBand (voir "photo" ci-dessous).

Apple Asteroid Q97 audio firewire garageband
L'Asteroid (ou Q97), l'appareil top secret à ne surtout pas dévoiler.

Soutenus dès le départ par l'EFF, grand défenseur de la liberté d'expression, les sites pointés du doigt par Apple ont donc gagné leur bataille juridique, puisque la Pomme devra leur reverser 700.000 dollars, ce qui, aux vues de ses derniers résultats, n'est pas une catastrophe financièrement parlant.

En mars 2005, la justice d'outre-Atlantique avait pourtant tranché en faveur d'Apple, prétextant, voilà deux ans, que les « sites ne sont pas sous la protection de la législation sur les sources journalistiques ». Mais après appel, la situation s'est en fin de compte inversée en faveur des sites et des blogs, qui n'auront donc pas à révéler leurs sources sous couvert qu'ils ne sont pas officiellement des journalistes.

Source : MacNN
Publiée le 31/01/2007 à 10:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;