S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La PS3 difficile à vendre, Ken Kutaragi à la rescousse

Un bout de Play à la mer

Les ventes de consoles PlayStations 3 sont en difficulté, et pire encore, ce constat est même valable au Japon, la patrie mère de Sony. Si certains ont acheté la console au double ou au triple de son prix sur eBay lors de son lancement il y a quelques semaines, la console est maintenant bien moins demandée.

PS3Selon le journal The Australian, les versions 20 Go de la dernière console de Sony peuvent s'acheter dans le quartier technologique de Tokyo, Akihabara, pour une somme 20 % inférieure à son prix initial. La PS3 se vend très lentement, contrairement à la console Wii de Nintendo, trop lentement ?

Selon Yuta Sakurai, un analyste de Nomura, Sony a livré environ 2,1 millions de consoles au Japon et aux États-Unis, mais n'en aurait effectivement vendu que 1,3 million à la date du 31 décembre dernier. Et l'écart entre le nombre de consoles livrées et vendues s'agrandirait, selon Sakurai.

C'est que la console est chère, face aux Wii et aux Xbox 360 des concurrents. Elle a de plus démarré plus tard que prévu, alors que l'autre représentante des consoles « NextGen » (nouvelle génération), la Xbox 360 de Microsoft, avait alors déjà creusé sa tranchée chez les joueurs.

Kutaragi à la rescousse
Sony PS3 PlayStation3 accessoiresLa situation est telle que Ken Kutaragi, l'ingénieur père de la PlayStation, va tenter personnellement de redonner ses lettres de noblesse à la PS3 et son processeur Cell. En effet, de nombreux développeurs grognent contre un processeur Cell trop complexe à programmer pour mettre au point des jeux sophistiqués, et surtout rentables. Kutaragi donnera de sa personne pour les aider.

Kutaragi va donc prendre la tête d'une entreprise commune, créée spécialement par Sony et Bandai (Namco) : Cellius. Cette société a pour objectif d'aider les programmeurs à développer des jeux capables d'exploiter les capacités de la console, et particulièrement de son processeur. Cellius prendra aussi en charge tout le développement logiciel de Sony, sur toutes les plateformes exploitées par la marque.
Publiée le 29/01/2007 à 10:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;