Création de la Linux Foundation : soutien de HP, IBM et Intel

Un asile pour les programmeurs manchots 37
Deux groupements pour l'adoption de Linux en entreprise sont en train de fusionner pour donner la Linux Foundation, un nouveau groupement soutenu par quelques grands noms de l'industrie comme HP, IBM et Intel.

Enceintes Manchots PingouinsLa Linux Foundation est donc le résultat d'un mélange détonnant entre l'Open Source Development Labs de Beaverton et le Free Standards Group de San Francisco. Les deux parents furent chacun formés il y a 6 ans, avec l'objectif de rassembler plus de soutien de la part des entreprises et des travailleurs.

La fusion sera ratifiée par les différents membres des deux groupements pour Linux, dès le début du mois de février, si tout se passe comme prévu. La Linux Foundation va poursuivre les activités des deux précédentes organisations, mais va aussi consolider son rôle d'asile fiable pour les programmeurs du libre.

Exemple type : la Linux Foundation se chargera d'employer de manière indépendante Linus Torvalds ainsi qu'un groupe essentiel de programmeurs du kernel (noyau) du système Linux, comme Stephen Hemminger, tandis qu'Andrew Morton, l'un des « bras droits » de Torvalds dans le domaine, continue son activité de maintenance du kernel, mais chez Google.

Le budget annuel de la Linux Foundation va dépendre de la générosité de ses sponsors dans l'industrie. Cela ne devrait néanmoins pas poser de problème : HP, IBM, Intel, Novell et Oracle sont les principaux mécènes du nouveau groupement, une puissance financière plutôt... suffisante. En tout, la Linux Foundation devrait même avoir 70 sponsors, dont Fujitsu, Hitachi et Nec.

linux opensuseLa Linux Foundation entretiendra aussi la Linux Standard Base, une base de standards faite pour que les applications Linux fonctionnent sur toutes les distributions différentes. L'organisation prendra aussi en charge le Linux Developer Network, un réseau qui met en relations les programmeurs Linux et les informe sur le système.

La Linux Foundation prendra enfin en charge la protection de la marque Linux et de ses innovations. « Microsoft a dépensé beaucoup d'argent dans la protection de sa plateforme Windows. Nous allons faire de même » expliquait Jim Zemlin, le directeur de la nouvelle organisation.
Par Bruno Cormier Publiée le 22/01/2007 à 11:35
Publicité