S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Pour arrêter de fumer, les PC anglais prescrivent du viagra

Garde à vous !

viagraÀ Glasgow, certains fumeurs, tout disposés à se repentir de leur penchant pour la nicotine, ont reçu de leur médecin, en guise de solution, une étrange prescription. Un bug informatique, sinon comique, du moins digne de faire dresser l'oreille (entre autres) a ainsi conseillé le recours au Viagra, comme substitut au tabac.

Tout aurait démarré voilà quelques semaines ; depuis plusieurs centaines de médecins reçoivent un email, en provenance du NHS, (National Health Service). On y indique un dysfonctionnement des "e-Formulary" qui inventorie les médicaments les plus prescrits. Car  si un médecin tente de choisir le z yban, fréquent pour supprimer dans le cerveau la dépendance à la nicotine, l'ordinateur sélectionne par défaut un générique du viagra.

La NHS affirme que les soins aux patients n'en furent pas touchés, du fait que toute prescription est soumise « à une seconde vérification, tout d'abord par le médecin, ensuite par le pharmacien ». Un porte-parole des autorités de la santé ajoute même qu'aucun patient ne s'est plaint d'avoir reçu du viagra par erreur. Quoique l'on ait averti les médecins de la région, seuls deux cas se sont manifestés.

ciagrettesUn docteur de la ville commente : « On peut tout de même envisager que les généralistes auraient détecté cette anomalie au moment de l'impression de la prescription. Mais des patients ont très bien pu se rendre à leur officine, en toute confiance, et recevoir une boîte de viagra. Il y a une chance que le pharmacien ait procédé à une vérification, spécialement s'il s'agit d'une femme. Mais le second contrôle ne semble pas essentiel lorsqu'un homme vous tend ce genre de prescription. »

Le zyban, précise un autre médecin, appartient à la catégorie des antidépresseurs, mais il a pour effet secondaire curieux de réduire la consommation de tabac du patient. Or le viagra a tout de même un tout autre usage. D'où une confusion plutôt croquignole. Et indépendamment de leurs effets opposés, l'un est une pilule bleue au nom ingrat, l'autre arbore un aspect petit et blanc.

De son côté, le NHS garde la tête haute devant cette boulette. Un communiqué Times au flegme tout britannique circule actuellement. « Un problème d'ordinateur a été remarqué par deux praticiens généralistes de Glasgow, qui avaient recours à l'e-Formulaire. Après une mise à jour récente du système général d'administration en ligne pour l'Écosse (GPASS), un bug était survenu. Par précaution, un E-mail et une note consultatifs ont été immédiatement publiés destination de tous les généralistes de Glasgow qui ont recours au système GPASS et ont installé l'e-Formulaire. »

En Angleterre, à compter du 1er juillet 2007, sur tous les lieux de travail et les lieux publics, fumer sera interdit. Et pour la consommation de viagra ?

( "J'ai arrêté de fumer, mais à présent je tourne à un paquet de préservatifs par jour" crédits caricature Times)
Source : Times Online
Publiée le 16/12/2006 à 08:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;