Kaspersky prédit une pluie de malwares pour Vista

Armageddon !!! 56
vista officeSi l’on en croit l’éditeur de solutions de sécurité Kaspersky, Vista sera tôt ou tard victime de son succès et la cible d’un nombre très conséquent d’attaques et de malwares. La firme, qui avait appuyé Microsoft lorsque cette dernière avait défendu sa technologie PatchGuard contre McAfee et Symantec, donne désormais un aperçu de sa vision, et elle n’est pas réjouissante.

Kaspersky indique que les deux technologies qui seront prioritairement visées seront sans aucun doute PatchGuard elle-même et l’UAC (User Access Control). Même si PatchGuard n’est présent que sur la version 64 bits de Vista, elle représentera une barrière à détruire pour les auteurs de malwares en tout genre. De même, puisque l’UAC cause problème en demandant une réponse de l’utilisateur sur une action importante, il faut trouver un moyen de contourner ce contrôle ou d’effectuer une action sans qu’il se déclenche.

Kaspersky estime que pas moins de 90% des malwares actuellement en circulation fonctionneront sous Vista. Selon la société également, la porte d’entrée préférée des pirates devrait être Internet Explorer 7. Si la nouvelle version du navigateur corrige les anciennes failles et propose des sécurités supplémentaires comme le mode protégé (intégrité basse), elle ne devrait pas néanmoins rester inaltérable très longtemps.

Selon toute vraisemblance, et quel que soit le degré d’efficacité des sécurités de Vista, le facteur humain restera prépondérant. C’est l’utilisateur qui détermine les actions à effectuer, et un virus demandant l’autorisation d’être exécuté à l’UAC sous un nom trompeur aura toujours des chances d’être exécuté. Kaspersky précise en outre que le succès croissant du système et l’élargissement de sa base installée conduiront fatalement les pirates à se concentrer sur Vista.

Il faut probablement voir dans l'action de la société un moyen pratique de rappeler qu'elle édite les produits les plus à même de vous protéger.
Par Vincent Hermann Publiée le 12/12/2006 à 17:55 - Source : ZDnet Australie
Publicité